Vacances présidentielles : y aura-t-il toute la famille à la Lanterne ?, Jean Dujardin : l’ami qui tient la chandelle, Stéphanie de Monaco : le triomphe de l’amour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Vacances présidentielles : y aura-t-il toute la famille à la Lanterne ?, Jean Dujardin : l’ami qui tient la chandelle, Stéphanie de Monaco : le triomphe de l’amour
©

Revue de presse people

Vacances présidentielles : y aura-t-il toute la famille à la Lanterne ?, Jean Dujardin : l’ami qui tient la chandelle, Stéphanie de Monaco : le triomphe de l’amour

Mais aussi Valérie Trierweiler lassée de son métier de journaliste, Demi Moore reconvertie en prof de yoga — ou enrôlée dans une secte ?, la fille de Whitney Houston fiancée à son frère, le mariage parano d’Halle Berry et Olivier Martinez, Nicolas Bedos avec la miss Météo de Canal+ et, et, et… les drôles de confidences de Yann Queffélec sur son père. Y’a toutes les nuances de l’amour dans cette revue de presse-là !

Barbara Lambert

Barbara Lambert

Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.

Voir la bio »

Oh, mais qu’est-ce qu’on voit : Charlotte Casiraghi et Gad Elmaleh en couverture de “ Voici ”. Encore ! ! Et c’est pour quoi, cette fois ? Pour leurs photos de vacances en Toscane. Ah, et ? Bah, pas grand-chose… l’hôtel est beau, visiblement, et la piscine rafraîchissante… C’est beaucoup moins bien que les clichés volés de Kate Middleton et du prince William l’été dernier dans “ Closer ”… Vous vous souvenez ? C’était il y a quasi un an (voir la RP du 15 septembre 2012)... il y a un siècle, quoi. Mais, hep hep hep !, on n’en a pas fini, avec le Rocher, y’a encore du lourd, cette semaine. “ Stéphanie de Monaco : “ l’amour a gagné ” ”, titre “ Gala ”. Carrément ! Ma, ma, ma, mais qu’est-ce que ça veut dire, ça ? Elle est amoureuse, notre Steph ? De quiiii ?

“ Ma fille m’a dit : “ Maman, il faut faire quelque chose ” ”

Tadam, surprise ! Ce n’est pas un joli gentil garçon que la princesse nous présente. Ce sont… ce sont… Baby et Népal ! Qui ça ? Baby et Népal, les éléphants du Parc de la Tête d’or de Lyon, vous savez, ceux qui ont failli être euthanasiés… Ah… c’est padtafait ce que nous laissait espérer la couv, mais bon… l'est coquin, quand même, ce “ Gala ”… Et il dit quoi, le mag ? “ Avec l’accord de son frère, le souverain Albert II, propriétaire de (Fonbonne), ce domaine de 50 hectares accroché à flanc de montagne au-dessus de Roc-Agel, la résidence familiale des Grimaldi, Stéphanie de Monaco a recueilli les éléphantes (…). “ C’est l’aînée de mes filles qui m’a, la première, alertée sur le sort qui les attendait, raconte-t-elle. Nous étions le 17 décembre, Pauline venait d’apprendre la nouvelle en regardant la télévision, elle était en larmes et m’a dit “ Maman, il faut faire quelque chose ” ”. Et ? Et Stéphanie s’est bagarrée : toute princesse qu’elle est, elle a dû, nous apprend-elle, ravaler sa fierté… Ah oui ?

Pour sauver les éléphants, il a fallu aller jusqu’au Conseil d’Etat

“ Avec l’aide d’Urs Pilz, président de la Fédération mondiale du cirque et directeur du Festival international du cirque de Monte-Carlo, explique le journal, la princesse et le roi du chapiteau constituent une équipe de spécialistes et portent l’affaire devant les plus hautes instances de l’Etat français. “ (…) Nous avons voulu faire tester Baby et Népal (suspectés d’être atteints de tuberculose, ndlr), cela nous a été refusé, raconte la princesse Stéphanie. Nous avons donc monté un dossier, réuni les preuves scientifiques de ce que nous avancions. L’ambassadeur de France à Monaco, Hugues Moret, nous a obtenu un rendez-vous au ministère de l’Agriculture. Je n’y suis pas allée seule, j’avais avec moi des experts, des professionnels des éléphants. Puis nous avons réussi à passer en Conseil d’Etat, c’est là que l’arrêté d’euthanasie a été suspendu en février dernier — notre toute première victoire. Ensuite, les négociations ont pu commencer ”. Ah, parce que c’est pas fini ?

“ J’ai trouvé ça un peu… difficile d’être traitée de cette manière ”

“ La lutte — car c’en fut une — s’est révélée longue et âpre, nous révèle “ Gala ”. D’une voix douce où ne pointe ni amertume ni colère, la princesse évoque “ les portes qui, les unes après les autres, se sont d’abord fermées ” devant elle. “ Les premières fois où je suis venue à Lyon, j’étais suivie par la police municipale et par un huissier, j’ai trouvé ça un peu… difficile d’être traitée de cette manière. Je sentais une méfiance, une animosité, de toute évidence on ne me prenait pas au sérieux. J’aurais pu tourner les talons, mais j’ai préféré ravaler ma fierté. Je me suis dit que si j’étais là c’était pour elles, pour Baby et Népal, pour leur donner une chance ” ”. Et cela a finalement payé… Mais, au fait, pourquoi tant de peine et d’acharnement ? Est-ce pour le seul amour des éléphants ?

“ En peluches, en statuettes, sur des mouchoirs en papier, j’en ai tellement que je ne les compte plus ”

“ La princesse, explique le mag, confesse une passion pour les éléphants, “ un animal qui m’a toujours fascinée et apaisée en même temps. La première fois que j’en ai vu, je crois que je ne savais même pas encore marcher. Cela fait des années que je les collectionne, j’en ai tellement que je ne les compte plus. De toutes sortes et de toutes formes, en peluches, en statuettes, brodés sur des coussins, imprimés sur des mouchoirs en papier… Il y en a partout où j’habite, à Monaco, à Auron, et jusque dans ma maison, à l’Ile Maurice. Lorsque je rentre chez moi ce sont… des éléphants partout. Et des bouddhas ” ”. Ah oui, quand même… Et c’est tout ?

“ J’ai davantage confiance dans les animaux que dans les humains ”

Holà non ! Il y a plus profond… “ Cette passion lui a été transmise par son père, le prince Rainier III, appuie en effet “ Gala ”. “ Il y a une grande ferme à Roc-Agel, mon papa adorait y être au milieu de ses animaux et moi j’étais tout le temps avec lui ”. Trouve-t-elle une forme de paix à leur contact ? “ Si vous me demandez si j’ai aujourd’hui davantage confiance dans les animaux que dans les humains, alors oui. Mon papa disait cela, lui aussi. D’ailleurs, je suis sûre que, de là-haut, c’est lui qui m’a aidée, soutenue lorsque le découragement me guettait. Il ne m’a pas appris à baisser les bras, au contraire il me disait toujours : “ Un caillou sur ta route ? Ou tu l’enjambes. Ou tu donnes un coup de pied dedans ” ”. C’est une bonne leçon, ça. Bon, en même temps, c’est pas mal d’aimer les humains, aussi, hmm ?

Les drôles de confidences de Yann Queffélec sur son père

Et puisqu’on parle de la relation au père, Yann Queffélec fait une confidence assez croquignolette sur le sujet dans “ VSD ”. “ Mon père, dit-il, est à la fois l’homme que j’ai le plus aimé et l’écrivain que j’ai le plus admiré de toute ma vie. Pas un jour ne passe sans que je n’ouvre un de ses livres ”. —“ Quand vous avez obtenu le prix Goncourt, vous a-t-il félicité ? ”, lui demande Florence Belkacem. —“ Il n’a rien dit et pendant un an il ne m’a plus adressé la parole. Avoir le Goncourt, c’était un crime, un outrage à sa paternité. Il ne me l’a jamais pardonné ”. —“ Pourquoi ? ” rebondit l’intervieweuse. —“ Je lui avais volé son exception culturelle d’écrivain. Je me suis mis à écrire à 8 ans et lorsque ma mère, très fière, lui montrait mes poèmes, il les déchirait ! Il ne voulait pas que je sois lu, il m’interdisait de l’imiter. Or je ne désirais qu’une chose : être Henri Queffélec ”. —“ A-t-il lu “ Les Noces barbares ”, le roman pour lequel vous avez eu le Goncourt ? ” —“ Oui. Un an après le prix, il m’a invité à déjeuner et, à un moment, son regard bleu m’a transpercé et il a fini par lâcher : “ J’ai lu ton roman, c’est très bien ”. Finalement, il aurait voulu que je sois conforme à l’idée qu’il se faisait de moi : un être doué mais qui ne trouverait pas sa voie ” ”. Et poum ! Sympaaaa.

La fille de Whitney Houston fiancée à son frère

Dans la famille “ fais-moi mal ”, on demande la famille Houston ! Après Whitney, ses déboires avec les hommes, la drogue, la fin atroce dans une chambre d’hôtel, sa fille Bobbi Kristina semble bien partie pour reproduire des schémas 100 % destroy, 100 % douloureux. “ Bobbi Kristina Brown fiancée à son frère ! ” titre “ Voici ”. Houlà ! Qu’est-ce que c’est que ça ? “ C’est officiel, explique le people : la fille de Whitney Houston a célébré ses fiançailles avec Nick Gordon… qui n’est pas véritablement son frère, mais qui a été élevé comme tel, puisque Whitney l’avait pris sous son aile quand il était ado. Et pendant qu’ils barbotent en amoureux dans l’eau de Floride, le père de la jeune femme, Bobby Brown, fait les gros yeux. Mais l’amour, lui, est aveugle ”. Surtout quand on n’en a pas beaucoup reçu. Pauvre poussinette…

Des nouvelles de Valérie Trierweiler

Eté oblige : même les hebdos sérieux se mettent au people. Cette semaine, “ Le Nouvel Observateur ” propose une “ enquête ” sur la première dame et la façon dont “ “ la femme la plus détestée de France ” s’applique à reconstruire son image ”. Pas de révélation fracassante sur le sujet, l’essentiel de la “ reconstruction ” se faisant à travers le nouvel engagement humanitaire de Valérie Trierweiler, axé sur “ la protection de la mère et de l’enfant ”. Dans les trois pages que compte l’article, une info nous a pourtant sauté aux yeux. D’après l’hebdomadaire, en effet, la compagne du président serait purement et simplement en train de tirer un trait sur sa profession. Hue, mais c’est la révolution !

Scoop ! Valérie T. n’aime plus la presse — ni son métier ?

“ Valérie l’ombrageuse se voit instamment reprocher d’avoir trahi la corporation, indique le news. “ Quand elle accompagne le président, on sait qu’on ne va pas beaucoup le voir car elle va s’interposer. C’est une ex-consoeur qui prend un malin plaisir à torpiller notre travail ”, confie un reporter familier des déplacements élyséens. Valérie Trierweiler aurait-elle une dent contre ses confrères ? “ Aujourd’hui, je me sens plus utile que quand j’étais journaliste, lance-t-elle. Je me suis éloignée de ce métier dès la campagne en constatant, de l’intérieur, toutes les inexactitudes qui étaient assénées par la presse… ” Le passage par la “ lessiveuse médiatique ” a eu raison de sa grande passion ”. Hé bé… à quand la démission de “ Paris-Match ” ?

Vacances présidentielles : y aura-t-il toute la famille à la Lanterne ?

Mais “ Le Nouvel Obs ” nous apprend d’autres choses — d’ordre plus privé… “ Pendant de longs mois après l’affaire du tweet, explique en effet le journal, les enfants de François ont refusé de la rencontrer par égard pour Ségolène. Aujourd’hui, le climat semble se détendre. “ Thomas, l’aîné et le chef de file de la fratrie Hollande, a repris contact avec la compagne de son père ”, assure un confident du jeune homme. Mais les enfants accepteront-ils de se rendre à la résidence de la Lanterne, dans le parc de Versailles, où le président et sa compagne ont décidé d’installer leurs quartiers d’été ? Suspense ”. Tu l’as dit…

Jean Dujardin : solo ramollo

Et puisqu’on parle vacances, notre Jeannot national, visiblement toujours célibataire, a, une fois de plus, mis le cap sur l’île de Beauté. “ En vacances en Corse avec son pote Nicolas Bedos, nous souffle “ Public ”, un rien narquois, la star de “ The Artist ” semble avoir oublié son sex-appeal dans ses bagages. Petite bedaine, cheveux grisonnants et serviette XXL nouée autour de la taille… Mais où est passé le gentleman qui nous faisait fantasmer avec son costard trois pièces ? Sorry, Jean, mais comme dirait Nabilla : “ T’as vraiment pas le swag ! ” ” Hou, les vilains, c’est pas gentil de se moquer comme ça ! C’est vrai qu’il est pas follement sexy, Jean, avec sa “ serviette jaune poussin ”, mais quoi ? Vous le savez pas, à “ Public ”, que le manque d’amour, ça vous flingue le physique — et le moral — en moins de deux ?

Jean Dujardin : l’ami qui tient la chandelle

“ Voici ” est moins vache — quoique… “ Jean Dujardin : c’est lui qui tient la chandelle ! ”, titre le people, moqueur. Et d’expliquer : “ Depuis sa séparation d’avec Alexandra Lamy, The Artist traîne sa peine en bandoulière. Et comme l’été s’annonçait long pour lui, la main tendue de son pote Nicolas Bedos, a été particulièrement salvatrice. Invité à rejoindre l’humoriste dans la villa de son père, à Lumio, sur l’île de Beauté, Jean a pu alors se confier lors des balades, baignades et soirées animées. Mi-juillet, le festival Calvi on the Rocks illumine les nuits corses. Et puis, Dora Tillier, la Miss Météo du “ Grand Journal de Canal + ”, est arrivée, pour rejoindre Nicolas, son nouveau chéri. Et si ce dernier était tout heureux de retrouver sa belle, passant le plus de temps possible en tête-à-tête en sa compagnie, il n’a pas pour autant laissé tomber son pote en difficulté. Jean, lui, faisait tout son possible pour ne pas gêner. L’amour, il a connu ça lui aussi… il n’y a pas si longtemps ”. Bouhouhou, arrête, “ Voici ”, tu vas nous faire pleurer ! Ca nous rappelle… ça nous rappelle... l’été où, plaquée par Raoul, on est parti en vacances avec Céline et Christophe qui faisaient rien que roucouler.

Nicolas Bedos avec la miss Météo de Canal

Mais, à propos, c’est quoi, alors, cette histoire entre Nicolas Bedos et la miss Météo de Canal ? “ C’est en imitant Nicolas qu’elle l’a séduit, raconte “ Voici ”. Un joli coup de maître quand on sait que l’humoriste apprécie qu’on le titille. Doria terminait son intervention à Canal+ par : “ Voilà pourquoi je n’irai pas boire un verre avec vous ce soir ”. C’était en octobre 2012. Depuis, les choses ont bien évolué entre eux : le courant est passé et la connexion s’est établie. Miss Météo a trouvé un soleil pour illuminer sa vie ”. Oh, mais c’est qu’il est poète, pouêt-pouêt, notre “ Voici ” chéri…

Demi Moore prof de yoga…

Et que fait Demi Moore pour les vacances ? Elle bosse ! Non ? Si, si… même qu’elle se forme à un nouveau métier. Pas possible ! “ Demi Moore aurait-elle définitivement tiré un trait sur sa carrière d’actrice ? s’interroge “ Gala ”. L’ex d’Ashton Kutcher, obsédée par le yoga Kundalini, ancienne discipline indienne dont elle suit des cours 10 heures par semaine, souhaite l’enseigner à son tour. Elle vient de terminer le programme d’études du Nine Treasures Yoga, à Los Angeles, et projette de s’installer à son compte. Zen, donc ” Zen, Demi Moore ? Heu, là, permesso, on demande à voir…

… ou enrôlée dans une secte ?

Parce que, si vous voulez notre avis, la formation yogi de Demi est un peu zarbi… Jetez un œil à la photo que publie “ Voici ”, vous serez tout de suite fixés : cette espèce de grande ronde sur la plage d’illuminés en habits et turbans blancs à laquelle est mélée Demi, c’est pas forcément rassurant-rassurant. “ Début juillet, c’est accompagnée de sa fille aînée, Rumer Willis, avec qui elle pratique souvent ce genre d’activités à Los Angeles, que l’actrice s’est rendue à un grand rassemblement de yogistes intégristes au Nouveau-Mexique, raconte le mag. Le but avoué de cette réunion tenue secrète jusqu’au dernier moment : “ Passer outre les blocages du subconscient qui asservissent l’esprit ”. Et pour atteindre ce but, quoi de mieux que de se vêtir de blanc, se nouer un turban bien serré autour de la tête et faire la chaîne, main dans la main, avec ses frères et sœurs du jour ? On appelle ça la méditation tantrique blanche. (…) Partie comme elle, Demi pourra bientôt inaugurer sa propre secte : celle de ceux qui ne font pas les choses à moitié ! ” Mouais, mouais, mouais…

Halle Berry et Olivier Martinez : le mariage parano

Et puisqu’on parle de blanc, Halle Berry et Olivier Martinez, vous le savez, ont tyé le knot comme on dit en anglais, bref, ils se sont mariés. Ce que vous ne savez pas, c’est que, pour se protéger des paparazzi, les tourtereaux ont employé des moyens exceptionnels, assez uniques en leur genre, voire passablement affolants. “ Samedi 13 juillet, résume “ Voici ”, les amoureux se sont dit oui dans l’Yonne, devant une soixantaine d’invités, dans le plus grand secret… et la plus grande paranoïa ! A Vallery, commune d’environ 500 âmes, les habitants n’avaient jamais vu ça ! ” C’est-à-dire ?

Mariage bâché, mariage sacré

“ Que ce soit pour le mariage civil à la mairie vers 16 h 30, explique le people, ou pour la cérémonie religieuse une heure plus tard, impossible d’apercevoir les mariés, cachés derrière de grandes bâches. Ils marchaient dans une direction pour aller saluer un invité ? La bâche suivait, tenue par du personnel. Un peu risible, non ? Quant au magnifique château des Condé, où s’est tenu le dîner, suivi d’un superbe feu d’artifice, il avait pris des allures de monument en réfection. De gros câbles avaient carrément été tendus aux ouvertures, afin d’y suspendre de grands rideaux en plastique sombre ”. Hou, on dirait que le people n’a pas aimé être privé de jolis clichés… “ A 46 ans et après deux mariages ratés, conclut-il, Halle avait peut-être envie de garder son bonheur pour elle toute seule ”. Ben oui, et c’est pas un crime : c’est même carrément sain — et joli, qui plus est. Vive les mariés — et vive l’amour ! Bel été, les biquets, profitez bien ! Cette année, comme on a beaucoup travaillé, hé hé, on a décidé de s’accorder une maxi pause d’un mois. Promis, on revient le 22 août — d’ici là, z’inquiétez pas : Anita, Astrid et Gilles sont là. Rou, zallez pas vous embêter !

Le sujet vous intéresse ?

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !