L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa
©DR

Atlantico Sciences

L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023 ; Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa

Et aussi : Le mystère des étoiles hypervéloces résolu ? ; Fin du mystère des trous noirs trop massifs pour exister ? ; Une magnifique et inégalée simulation de l'univers par ordinateur

Futura Sciences

Futura Sciences

Magazine online de la découverte, de la science et de l’innovation, Futura-Sciences propose à ses lecteurs un contenu mis à jour en permanence et richement illustré.

Voir la bio »

L'Inde veut aller explorer Vénus en 2023

Aussi étonnant que cela peut paraître, et malgré sa proximité avec la Terre, depuis l'an 2000, seules deux missions spatiales ont visité Vénus. En 2006, la sonde de l'Agence spatiale européenne Venus Express a rejoint la planète pour une mission qui a duré jusqu'en 2014 puis, un an plus tard, après un parcours rocambolesque, c'était au tour de la Japonaise Akatsuki. Aujourd'hui, l'Inde réaffirme son intérêt pour Vénus, et si le financement suit, une mission spatiale pourrait être lancée dès 2023.

Lire la suite sur Futura Sciences

Mars : les fluctuations de l’oxygène décontenancent la Nasa

Grâce à son rover Curiosity, la Nasa a pu suivre, pour la toute première fois, l'évolution de la composition de l'atmosphère martienne au fil des saisons. Mais les données recueillies laissent les astronomes perplexes. Elles révèlent des fluctuations inattendues de l'oxygène au-dessus du cratère Gale.

Lire la suite sur Futura Sciences

Le mystère des étoiles hypervéloces résolu ?

Les étoiles hypervéloces se déplacent en moyenne 10 fois plus vite que les autres étoiles de la Voie lactée. L'étude de l'une d'entre elles, appelée S5-HVS1, confirme dans son cas la théorie proposée pour rendre compte de ces astres atypiques.

Lire la suite sur Futura Sciences

Fin du mystère des trous noirs trop massifs pour exister ?

Les masses des trous noirs ayant produit les ondes gravitationnelles détectées par Ligo et Virgo sont parfois anormalement élevées eu égard aux modèles de formation classique des trous noirs binaires. D'autres scénarios sont envisagés dont un faisant intervenir les trous noirs supermassifs.

Lire la suite sur Futura Sciences

Une magnifique et inégalée simulation de l'univers par ordinateur

TNG50 est la simulation cosmologique à grande échelle la plus détaillée jamais obtenue par des astronomes. Elle leur permet d'étudier la formation des galaxies et leur évolution depuis le Big Bang. Elle révèle notamment la géométrie des gaz qui circulent autour des galaxies et comment ils influencent la structure desdites galaxies. Et vice versa.

Lire la suite sur Futura Sciences

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !