François et Julie : en fait, c’est pas du tout fini, Charlène de Monaco : FIV ou pas FIV ?, Letizia d’Espagne : en paix avec ses vieux démons ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
François et Julie : en fait, c’est pas du tout fini, Charlène de Monaco : FIV ou pas FIV ?, Letizia d’Espagne : en paix avec ses vieux démons ?
©DR

Revue de presse people

François et Julie : en fait, c’est pas du tout fini, Charlène de Monaco : FIV ou pas FIV ?, Letizia d’Espagne : en paix avec ses vieux démons ?

Mais aussi Adriana ex-Karembeu mariée en juin et, et, et… Quentin Tarantino et Uma Thurman in love, et c’est pas de la fiction ! Y’a de l’amour, et du piment, dans la revue de presse people !

Barbara Lambert

Barbara Lambert

Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.

Voir la bio »

Grand branlebas sur le Rocher ! Après quinze jours de rumeurs (voir la RP du 24 mai), vous le savez, puisque c’est désormais officiel : Albert et Charlène attendent un enfant — voire même, deux… Deux enfants ? Comment ça, deux enfants ?

 

Charlène enceinte de jumeaux

Tous vos people s’en font l’écho, à l’instar de “ Voici ” : “ Selon le tweet de Derek Watts, un proche du père de Charlène en Afrique du Sud, explique le people, la princesse attendrait deux bébés : “ Mon vieux camarade, Mike Wittstock, m’a appelé pour me dire que sa fille était enceinte de jumeaux. Félicitations à la princesse Charlène et Albert ” ”. Félicitations, oui — et surtout à la blonde naïade, pas très en cour dans la Principauté, qui, nous dit “ Closer ”, tient enfin “ sa revanche ” : “ Désormais, elle existe plus que jamais en portant l’avenir du Rocher ”. Et “ Paris-Match ” d’embrayer : “ Dans la jungle monégasque, ceux qui songeaient à la dévorer sont prêts à lui lécher les pieds ” ”. Gnar, gnar, gnar…

 

Casse-tête successoral

Mais tout n’est pas si simple, la venue au monde de deux petites têtes princières posant quelques soucis en matière de droit successoral… “ Bien avant cette confidence publique, raconte “ Match ”, les couloirs du palais bruissaient de cette éventualité qui ajouterait un peu de piment aux règles de succession. Monaco applique le principe de primogéniture en privilégiant les garçons : l’aîné de la fratrie hérite, sauf si c’est une fille. Ce fut le cas avec Albert et Caroline, laquelle retrouverait ses droits, en cas d’absence de nouvelle lignée. Mais si viennent deux garçons, alors la partie se corse… Dans les cas de gémellité royale, il est d’usage que le premier arrivé soit le futur couronné. Une course de vitesse qui ne serait pas pour déplaire à l’athlétique Charlène. Ce mode de sélection reste-t-il valable en cas d’accouchement par césarienne ? ” Bonne question, et sacré dilemme à l’horizon… qui ne va pas manquer d’alimenter la machine à cancans.

 

“ Il y avait des difficultés… Charlène a vu des spécialistes ”

Et puisqu’on parle “ cancans ”, cette histoire de jumeaux, forcément, en fait tiquer certains. “ Monaco : un bébé qui tombe vraiment à pic ”, titre en une “ VSD ”. “ A 36 ans, Charlène accomplit son devoir, la dynastie sera perpétuée. Près de trois ans après leur mariage, en juillet 2011, il était temps, observe le mag. Après avoir mis cette grossesse qui tardait à venir sur le compte d’un temps d’adaptation à ses nouvelles fonctions ou d’un agenda princier trop chargé, à force de rassurer les Monégasques sur son envie d’enfant, l’ex-nageuse sud-africaine ne pouvait plus reculer plus longtemps. “ Je crois qu’ils ont pris leur temps. Il y avait aussi des difficultés, s’est avancé le spécialiste ès-têtes couronnées Stéphane Bern sur RTL. Quand vous avez été une sportive de haut niveau (…), ce n’est pas facile ensuite de retrouver un cycle normal. Elle a consulté, elle a vu des spécialistes et puis les choses sont rentrées dans l’ordre ” ”.

 

FIV ou pas FIV ?

Il n’en fallait pas plus pour que surgisse une nouvelle interrogation : Charlène “ a-t-elle eu recours à une FIV pour être enceinte ? ” se demande ainsi “ Voici ”. “ Dans une interview à la presse sud-africaine en mai 2013, Charlène avait évoqué sa difficulté à tomber enceinte, rapporte le journal : “ Je crois que j’avais besoin d’un peu de temps pour m’installer et m’adapter (…). A présent, je suis plus à l’aise, je pense que les enfants vont venir ”. A-t-elle sollicité l’aide de la science pour y parvenir ? En mars 2014, et alors qu’elle se savait sans doute déjà enceinte, elle avait déclaré dans “ Vanity Fair ” Italie, sûre d’elle : “ Tout est dans la main de Dieu ”. Et hop ! des jumeaux ! Hum… Merci qui ? ” Rouh, l’a pas peur d’y aller, “ Voicinounet ”…

 

Letizia, reine envers et contre le Gotha

Très princière, royale, décidément, la semaine… Au lendemain de l’abdication surprise de Juan Carlos, vos people adorés célèbrent, en même temps que la montée sur le trône de Felipe et Letizia, le triomphe de l’amour face aux diktats du Gotha. “ Quand, en 2002, le prince croise le chemin de la jeune femme, tout s’oppose à leur mariage, rapporte “ Closer ” : elle est journaliste, roturière et divorcée. Issue d’une famille républicaine, elle est fille d’une infirmière syndicaliste et petite-fille d’un chauffeur de taxi. Qu’importe, entre eux, c’est l’amour fou, celui qui va bousculer les règles poussiéreuses du gotha ibérique. Pour ce faire, un soir d’octobre 2003, Felipe lance un ultimatum à ses parents : Letizia deviendra sa femme, ou le jeune homme renoncera au trône d’Espagne ! Pour lui, pas de compromis. Une semaine plus tard, le roi Juan Carlos et la reine Sofia cèdent à sa demande, à contrecoeur. En mai 2004, Letizia épouse Felipe, devenant ainsi princesse des Asturies, au grand dam de l’aristocratie qui continue à la regarder de haut, espérant peut-être que le mariage ne durera pas… ” Raté — hé, hé, hé !

 

Letizia : en paix avec ses vieux démons ?

Pas au format, Letizia ? On peut le dire ! D’après “ Public ”, “ la princesse cathodique traîne quelques casseroles… Mariée à 26 ans à son prof de fac, elle divorce en 1999 après un an de vie commune. Dans une biographie au vitriol, son cousin révèle qu’elle aurait avorté deux fois : une première fois, en 1996 et une seconde du prince Felipe en 2002. Un royal bébé hors mariage, vous pensez… Loyal, le cousin affirme aussi que Letizia a posé nue lors de vacances au Mexique et qu’elle a fumé des joints. Madre mia ! ” Le people l’indique aussi, dans un encadré : “ Souvent pointée du doigt pour sa taille fine, Letizia a souffert d’anorexie pendant plusieurs années. Certes, la princesse a toujours été très mince, mais après la naissance de sa deuxième fille, Sofia, elle perd énormément de poids. Certains affirment qu’elle est déprimée en raison du suicide de sa petite sœur Erika en 2007. Mais ce sont surtout la pression médiatique et les obligations dues à son rang qui lui pèsent. Entre 2007 et 2011, elle passe de 55 kilos à moins de 47. Les tabloïds et le peuple espagnol s’affolent. Aujourd’hui, il semblerait qu’elle en ait fini avec ses vieux démons ”. Ouf, on respire ! Cela dit, cette histoire d’anorexie nous en rappelle une autre : celle de Kate Middleton… Pas si rose, visiblement, le métier de princesse…

 

Letizia pas prête à faire de la figuration

Mais cheerio ! Si les aristos n’aiment pas “ la petite-fille du chauffeur de taxi ”, les Espagnols, eux, ont visiblement le beguin pour Leti. “ En quelques années, indique “ Public ”, elle a su imposer son style moderne et ses jupes au-dessus du genou. En période de crise, elle a été la première princesse à recycler ses tenues, à shopper chez Mango et Zara, à faire les soldes. Elle n’a ni secrétariat ni cabinet officiel, s’occupe de l’éducation de ses enfants et les conduit à l’école quand son emploi du temps le lui permet. De quoi grimper dans les sondages. Et, en dépit de ses relations tendues avec sa belle-famille, elle s’est toujours montrée solidaire du clan royal. Conseillère discrète de son mari, elle joue dans l’ombre un rôle primordial. Plus glamour et plus accessible que l’ancienne génération, Letizia compte bien prendre son rôle très au sérieux. Une chose est sûre, elle ne fera pas de figuration ”. Qu'on se le dise !

 

François et Julie : c’est pas fini

Mais venons-en au scoop de la semaine ! “ Révélations exclusives ” hurle “ Closer ” en une : “ François Hollande et Julie Gayet : ils se revoient ! ” Ah, bé, ah bé, si on s’attendait… Nous v’là un peu comme deux ronds de flan, dis donc. D’autant que la sortie de ces nouvelles révélations tombe pile poil au moment où notre président reçoit le gratin du monde entier pour l’anniversaire du D-Day… Hasard ? Pure coïncidence ? Oh, et puis, voyons donc voir ce que le people a en rayon ! “ Malgré les apparences, susurre le mag, la passion entre Julie Gayet et le Président de la République est loin d’être terminée. Le couple a juste dû apprendre à faire preuve de patience. Aujourd’hui, on est en effet très loin des imprudences commises par le chef de l’Etat et l’actrice au cours de leurs nuits volées rue du Cirque : le couple borde désormais chaque détail de ses rares mais précieuses escapades ”. Hu-hu ! Et concrètement ?

 

Rendez-vous quai Malaquais

“ Dimanche 27 avril, par exemple, indique “ Closer ”, rien n’a été laissé au hasard lorsque le Président est allé retrouver Julie. Dans la journée, il s’est fait déposer en voiture — et avec escorte — à une adresse “ amie ”, quai Malaquais, dans le 6e arrondissement de la capitale. Pour devancer l’arrivée du chef de l’Etat, un “ précurseur ” comme on l’appelle, a soigneusement inspecté les lieux une heure avant (…). Et c’est encadré d’une sécurité ultra-quadrillée que le Président a débarqué avant de s’éclipser en fin d’après-midi afin de rejoindre une réunion de crise organisée au pied-levé pour gérer le dossier Alstom ”. Même le dimanche, y’a des urgences — argh ! — qui ne peuvent pas attendre…

 

Julie surprise par un membre du personnel de l’Elysée

Le people le dit aussi : “ Parfois (…), leurs rencontres se déroulent à l’Elysée. mais elles sont plus rares. Julie Gayet doit d’ailleurs garder un vif souvenir de sa visite du 2 mai dernier. Entrée au palais présidentiel par la rue de l’Elysée — pas l’entrée la plus prestigieuse, mais la moins offerte aux regards —, elle avait pu rejoindre directement les appartements présidentiels accessibles depuis la porte cochère. Mais dans le calme des appartements où elle pensait être à l’abri des rencontres et des regards, Julie est tombée nez à nez avec un membre du personnel qui n’était pas censé être là. Pas un mot n’est sorti de leurs bouches. Mais le regard de Julie face à cet inconnu a trahi une profonde surprise ”. Comme on peut l’imaginer… et comme ledit “ inconnu ” s’est manifestement empressé de le raconter à “ Closer ”. Ah la la ! Mais quand donc tout cela s’arrêtera-t-il ? Sans compter qu’à tous les coups, on va avoir droit à une réplique de Val… Pfiou ! Rien que d’y penser, on est saoulé.

 

Quentin Tarantino et Uma Thurman in love — et c’est pas de la fiction !

S’aimer peut prendre du temps… “ Vingt ans qu’il attendait ça !, explose “ Voici ” Vingt ans que Quentin Tarantino bavait d’envie devant Uma Thurman, son actrice fétiche, comme un gamin devant une barbe à papa à la foire du Trône (et, dis donc, “ Voici ”, c’est pas très, très gentil pour Uma, ça…) Mais cette fois, il a décroché le pompon ! C’est en tout cas ce qu’affirme un proche du réalisateur à “ US Weekly ”, confiant qu’ils avaient “ dépassé le cap de l’amitié depuis quelques semaines ” ”. En voilà une nouvelle, et une belle ! Et on en sait un peu plus sur “ comment ça s’est fait ”, hmmm ?

 

Comment Quentin et Uma ont “ sauté le pas ”

“ Venus à Cannes fêter le vingtième anniversaire de leur Palme d’or, obtenue pour “ Pulp Fiction ”, Quentin et sa muse ont enfin compris qu’ils étaient faits l’un pour l’autre, commence le people. Jusque-là, même s’ils s’adoraient, ils n’étaient jamais célibataires en même temps. Alors qu’il fricotait avec Sofia Coppola ou Mira Sorvino, elle entretenait des relations au long cours avec Ethan Hawke ou l’homme d’affaires Arpad Busson. Pas de bol pour Quentin qui, toujours selon ce même proche, “ est amoureux d’Uma depuis des années ”. Alors, sur la Croisette, le réalisateur a tout fait pour appâter la blonde, avec laquelle il partageait une villa (en copains). Et ça a marché ! Séduite par la drague souple du Californien, Uma a fini par craquer ”. Rouloulou… c’est chouette, ça, on est content pour vous deux, les amoureux !

 

Adriana ex-Karembeu mariée en juin

Une bonne nouvelle peut en cacher une autre ! D’après “ Closer ”, “ Adriana Sklenarikova, ex-Karembeu, épousera, dans la deuxième quinzaine du mois de juin, Aram Ohanian, l’homme d’affaires qui partage sa vie depuis plus de trois ans. La cérémonie aura lieu à Marrakech, au Maroc, où Aram possède le restaurant Palais Jad Mahal. Félicitations aux futurs époux ! ” Félicitations, oui ! Aram n’a pas le physique de Christian, ce qui n'a d'ailleurs aucune importance, le principal étant qu'il te rende heureuse, la belle ! Sur ce, les amis, profitez de ce long week-end chaud et ensoleillé, pour vous faire le teint abricoté et surtout, bien vous aimer !

 

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !