Papa ou maman ? Les enfants Hollande-Royal ont choisi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Papa ou maman ? Les enfants Hollande-Royal ont choisi
©

Revue de presse people

Papa ou maman ? Les enfants Hollande-Royal ont choisi

Et le gagnant est… Ca, vous le saurez plus bas. Mais aussi qui est Nafissatou Diallo et quel cœur, cette semaine, a brisé Pippa.

Barbara Lambert

Barbara Lambert

Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.

Voir la bio »

C’est bien connu : le pire qu’on puisse demander à un enfant, c’est de choisir entre ses parents. Sommés de décider qui, de leur mère Ségolène, ou de leur père François, ils soutiendraient dans la campagne, les enfants Hollande ont tranché. “ Ils ont imploré leur mère de ne pas y retourner, titre “ Grazia ”. Rien à faire. Tant pis pour elle, pour 2012, ils ont choisi… leur père ” !

C’est un signe qui ne trompe pas, note le mag : lors de la soirée organisée pour “ les 10 ans de Bernard Murat à la tête du Théâtre Edouard VII, François Hollande et sa compagne, la journaliste Valérie Trierweiler ” étaient accompagnés de “ Clémence et Julien, deux des quatre enfants du couple Hollande-Royal ”. Plus parlant, encore : “ Thomas, l’aîné âgé de 27 ans qui a dirigé la “ ségosphère ” lors de la présidentielle de 2007, a décidé de se mettre au service de son père en s’occupant, avec Bernard Cottin, ex-PDG de Numéricable, du pôle Internet du candidat (…) “ Chacun son tour ”, auraient (dit) les enfants à leur mère. Comme s’ils se souvenaient qu’elle avait coupé l’herbe sous le pied à leur père, en le plantant là, sur le bord du chemin, alors qu’il se serait vu, lui, le Premier secrétaire du PS, courir vers l’Elysée ”.

Mauvais caramel pour Ségo… D’après “ Grazia ”, les proches auraient eux aussi fait leur la logique du “ Chacun son tour ”. “ Ils ont été pour l’une, ils sont aujourd’hui pour l’autre, souligne-t-il. Michel Sapin, ami de François, ancien ministre de la Justice, puis de l’Economie, (…) ne croit plus en elle et, avec d’autres soutiens de Ségolène Royal, il a rejoint l’ex-premier secrétaire du PS ”. Parmi eux, “ Thierry Lajoie, aujourd’hui chef de cabinet de Hollande ” ou François Rebsamen, le sénateur-maire de Dijon, qui avait été l’un des plus grands soutiens de la dame de Poitou-Charentes. (…) De plus en plus esseulée, conclue le people, Ségolène Royal ne peut plus compter que sur une armée de l’ombre emmenée par les fidèles parmi les fidèles comme Delphine Batho ou Jean-Louis Bianco. Le destin semble aujourd’hui sourire à son ex de 30 ans. Au grand bonheur de leurs enfants ? ”

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur Nafi

A l’heure où, rapporte “ Be ”, “ Vanessa Strauss-Kahn, la fille aînée de DSK, se rend à New York pour soutenir (elle aussi) son père ”, “ Paris-Match ”, surprise !, se concentre sur la personnalité de Nafissatou Diallo. Non content d’afficher sa photo, barrée d’un “ pudique ” bandeau noir cachant ses yeux, l’hebdo publie une longue enquête sur la jeune femme, depuis sa naissance “ il y a 32 ans à Tchiakoullé, un hameau d’une quarantaine d’habitants dans le Fouta-Djalon, en Guinée ” jusqu’à son installation à New York. 

On y apprend qu’elle est “ la benjamine d’une fratrie de six enfants ”, que son père, Thierno Ibrahima Diallo, était cultivateur ” et qu’il “ est mort en 2009, à plus de 90 ans ”. “ Excisée à l’âge de 7 ou 8 ans, (…) Nafi a 15 ans, 17 selon d’autres sources, quand elle est mariée à son cousin Abdoul Gadiri, commerçant et fils d’un riche marabout. (…) Elle donne bientôt naissance à une petite fille, Houleymatou. Certains prétendent que le couple aurait eu une seconde petite fille, morte à 2 ans de la malaria. Peu de temps après leur mariage, Abdoul succombe à une maladie. Etait-ce le sida ? Abdoul avait déjà été marié. Sa première épouse est décédée peu de temps avant lui ”.

Pourquoi cette interrogation sur le sida ? On l’ignore. Mais “ Match ” évoque un peu plus loin “ un tabloïd (qui) a prétendu (qu’à New York, où elles se sont installées au début des années 2000), Nafi et sa fille vivaient dans une résidence uniquement réservée à des malades du sida. Il semblerait en fait, corrige l’hebdo, que le 1040 Gerard Avenue soit inscrit au programme “ Clean Hall ” qui, dans le cadre de la lutte anti-drogue, organise des rondes dans les halls d’immeubles ”. Où veut en venir “ Match ” exactement ?

Sur la vie de Nafissatou à New York, le magazine précise qu’elle y “ mène une vie assez solitaire, entièrement dévouée à sa fille ”, qu’elle “ se serait brouillée avec sa sœur et son beau-frère ”, qu’elle “ envoie de l’argent au pays, mais donne peu de nouvelles. Sauf à sa cousine Ramata (avec qui elle) communique par Skype ”. Mais le plus troublant n’est pas là. “ Un autre fil relie Nafi à son passé et à sa communauté, poursuit l’hebdo : la mosquée du Futa Islamic Center. (…) Ceux qui côtoient le jeune veuve ne lui connaissent pas de petit ami. Mais alors, qui est ce Blake Diallo qui s’est répandu dans la presse ? Dans un premier temps, il est présenté comme le frère de la jeune femme. Il serait en réalité un ami, peut-être plus. ” Info, intox ? Et quand bien même. Une chose est sûre : la traque a commencé.

Tron et l’étrange Brigitte G.

Au rayon des affaires dont on se serait bien passé, le dossier Tron se pose là. Dans la série “ grands entretiens ”, “ Paris-Match ”, toujours, publie les témoignages de “ Virginie, Eva et Marie ”, cette dernière parlant “ pour la première fois ”. Dans les bouches d’Eva et de Virginie, un nom revient, celui de “ l’adjointe à la culture (du maire de Draveil), Brigitte G. ” “ Selon Eva, rapporte le journal, certains faits se seraient déroulés chez elle ”. Conviée à un “ dîner au château de Villiers ”, Virginie, elle, raconte s’être “ rendue compte que (sous la table), ce n’était pas Georges Tron mais Brigitte qui (lui) touchait le pied. Et là, j’ai eu le cœur dans l’oreille, dit-elle. Ca n’allait pas du tout. Une fois les invités partis, quand j’ai pris à mon tour mes affaires, Georges Tron m’a dit “ Viens-là ”, puis Brigitte, qui était sur le perron, est revenue et a fermé la porte à clé. C’est là que tout a commencé ”. On vous épargne les détails, c’est glauque à souhait. Et on a besoin de frais.

Pippa, une sacrée coureuse

Encore un nouveau fiancé ? Pire : un cœur brisé. “ Attention, c’est du lourd !, prévient “ Public ” La petite sœur de Kate Middleton vient de briser son premier couple, celui que formaient depuis avril 2004 Chelsy Davy, 25 ans, et le prince Harry, 26 ans (…) “ En voyant Harry flirter avec Pippa au mariage, (Chelsy) a piqué une vraie crise de jalousie ”, explique un de ses proches. Après sept années d’une relation particulièrement tumultueuse, ponctuée de hauts et de bas, Chelsy a finalement décidé de mettre un terme à leur histoire d’amour ”. C’est triste. “ Public ” oublie juste de préciser qu’à l’inverse de Kate et de Pippa, les “ sœurs glycine ” (qui grimpent, qui grimpent, qui grimpent), Chelsy n’avait pas du tout, mais alors pas du tout, envie de devenir princesse. Welcome back dans le vrai monde, Chelsy !

La jolie brune est-elle responsable de la rupture ? Elle sait y faire, en tout cas. “ Samedi dernier, raconte “ Public ”, la bombe british s’est encore fait remarquer. Après un bref passage à Roland Garros (voir notre revue de presse de samedi dernier), elle a participé au Triathlon annuel de Blenheim. La course, sous une chaleur torride, n’a pas réussi à réduire à néant son sex-appeal. Fraîche et souriante, elle avait de quoi en affoler plus d’un ”. Cours, cours, cours, Pippa !

Marion Cotillard et le syndrome Dati

Une autre étonnante, c’est notre grande “ Mawion Cotillaar ”, comme disent les Américains. Toute la presse people, cette semaine (“ Voici ”, “ Public ”, “ Elle ”, “ Be ”), n’a d’yeux que pour elle, son corps de liane et ses longues, longues jambes qui n’en finissent pas. “ Treize jours seulement après la naissance de Marcel, la jolie brune se baladait en mini-short, gambettes à l’air et ventre extra-plat, comme si aucun bébé n’était jamais passé par là, se lamente “ Voici ”. Même pas besoin de lui “ photoshopper ” la cellulite, rien. (…) En même temps, nous, si on nous avait dit qu’un mois après la naissance de bébé, on jouerait dans “ Batman 3 ” avec Christian Bale, on aurait arrêté fissa les chips et le chocolat ”, sourit le people. Marion, vrai, tu es magnifique, tu fais plaisir à voir, mais gaffe, quand même, ça lui a pas trop porté chance à Rachida de reprendre illico le boulot...

Vous en voulez encore ?

Rafael Nadal a une fiancée, Maria Francisca Perello, et elle est très, très belle (“ Match ”, “ Public ”) ; Tony Parker sort avec Miss Nationale et Mme de Fontenay est très, très contente (“ Voici ”, “ Public ”) ; Robbie Williams se fait des injections de testostérone pour doper sa libido (“ Voici ”) ; Laura Halliday s’est réconciliée avec Laeticia et avec papa (“ Gala ”, “ Match ”) ; “ Bar Refaeli s’est recasée avec mieux que Léo ”, mais moins connu aussi, le basketteur israëlien Omri Casspi (“ Public ”) ; Jessica Biel “ s’est recasée avec Gerard Butler ” (“ Public ”) ; son ex, Justin Timberlake a “ peloté ” Mila Kunis en direct des MTV Movie Awards (“ Public ”). A ne pas rater, non plus, “ l’accident de seins ” de Lady Gaga — pas très beaux, en fait (“ Public), et dans “ Voici ”, le poilant “ Charlene, tu peux encore dire non ! ” et l’indispensable “ Passe ton bac people, d’abord ! ”. Vous avez dix minutes. Après, je relève les copies !

Le sujet vous intéresse ?

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !