Comment Facebook promeut le dialogue et nous rend tous plus intelligents | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Comment Facebook promeut le dialogue et nous rend tous plus intelligents
©Reuters

Agoraphobie

Comment Facebook promeut le dialogue et nous rend tous plus intelligents

Plus encore que les commentaires d'articles sur les sites de presse, Facebook a énormément contribué à créer les conditions d'un dialogue argumenté, harmonieux et informé. La preuve par l'exemple.

Hugues Serraf

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Son dernier roman : Deuxième mi-temps, Intervalles, 2019

 

Voir la bio »

Statut Facebook 100% générique, publiable sur n’importe quel mur : « Les méchants [insérez ici votre définition des méchants] sont la cause de tous les problèmes [insérez ici votre sélectionde problèmes] qui pourraient pourtant être facilement résolus en faisant ceci et cela [insérez ici vos solutions] ! »

Fil de commentaires :

Barnabé : Oui !
Josyane : C'est vrai !
Gaston : Plus 1 !
Barnabé : Absolument ! Cette brillante tribune d'intellectuels le démontre d'ailleurs (lien vers une tribune)
Gilbert : Ah non, c'est grotesque ! Je ne suis pas d'accord du tout (lien vers un article disant le contraire de la tribune citée juste au-dessus)
Gaston : Ta gueule, troll !
Gilbert : C'est à moi que tu parles, fumier ?
Gaston : Bien pensant !
Gilbert : Venant d'un bobo, ça ne me touche pas...
Gaston : Ouais… On voit bien ce que tu aurais fait pendant la guerre !
Gilbert : Ha ha ha, point Godwin !
Marcel : Ah excusez-moi d’intervenir, mais le point Godwin c'est juste quand on cite Hitler...
Gudule : Pas du tout, pas seulement (lien vers la fiche du point Godwin sur Wikipedia)
Alphonse : Il y a les méchants bien sûr, mais aussi leurs alliés les idiots utiles !
Josyane : C'est vrai aussi !
Gaston : Plus 1000 !!!! Y en a marre de ces discours de Bisounours !
Manfred : Arrêtez, vous ne voyez pas que vous faites le jeu des extrêmes !
Gaston : Ferme-la connard !
Manfred : Non pas vous, je répondais à Gilbert
Gaston : Ah OK, désolé
Gilbert : Je t'emmerde Manfred !
Manfred : Ne me tutoyez pas ! Nous n'avons pas élevé les cochons ensemble !
Gilbert : Sur Internet on peut tutoyer. C’est les majuscules qui sont interdites !
Gudule : Ça dépend du contexte (lien vers la fiche de la Nétiquette sur Wikipedia)
Fulgence : Je suis partiellement d'accord avec ce statut, mais je dirais que c'est plus ceci que cela qui est en cause...
Amédée : N'importe quoi ! (GIF animé de Britney Spears qui lève les yeux au ciel)
Fulgence : Ah oui ? C'est pourtant ce que dit maître Eolas sur Twitter ! (lien vers un tweet de maître Eolas)
Gudule : Maître Eolas c'est un très grand avocat ! (lien vers la fiche Wikipedia de maître Eolas)
Anne-Sophie : De toute manière, le vrai problème c'est le réchauffement climatique !
Lucien : Plus 10 000 !
Gaston : Mais ça n'a rien à voir, vous êtes complètement hors-sujet ! (smiley qui se prend la tête comme dans le Cri de Munch)
Janine : Au contraire, Anne-Sophie a raison ! Tout est lié à la question de l'eau. Regardez le problème israélo-palestinien ! (lien vers le blog d'un ingénieur hydraulique retraité et militant du BDS sur Mediapart)
David : Antisémite !
Farid : Sioniste !
David : Ta gueule, va plutôt faire tes quenelles chez Dieudonné !
Gaétan : Dieudonné n'est pas antisémite ! Ce sont les médias francs-maçons contrôlés par les banquiers  juifs qui racontent ça !
Gudule : Ah si tout de même, il l’est ! (lien vers la fiche Dieudonné sur Wikipedia)
Fulgence : N'empêche si le vote blanc était décompté, ça changerait tout ! On n’en serait pas là :
Norbert : Je plussoie (JPEG de Brad Pitt qui lève le pouce en faisant un clin d'oeil)
Maximilien : Vous avez tord, ça ne serait pas plus démocratique
Fulgence : Va déjà apprendre à écrire en français... Tort sa s'écrit pas avec un d !
Gaétan : Ha ha on ne dit pas "sa", lol !
Maximilien : PTDR !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !