Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
©JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

La Minute Tech

Comment choisir l'iPad qu'il vous faut parmi tous les modèles qui existent désormais ?

Lorsque vous vous apprêtez à choisir un nouvel iPad d'Apple, demandez-vous tout d’abord quel format vous conviendrait le mieux et quels sont vos besoins réels ?

Gilles  Dounès

Gilles Dounès

Gilles Dounès a été directeur de la Rédaction du site MacPlus.net  jusqu’en mars 2015. Il intervient à présent régulièrement sur iWeek,  l'émission consacrée à l’écosystème Apple sur OUATCHtv  la chaîne TV dédiée à la High-Tech et aux Loisirs.

Il est le co-auteur avec Marc Geoffroy d’iPod Backstage, les coulisses d’un succès mondial, paru en 2005 aux Editions Dunod.

Voir la bio »

Le 15 septembre dernier, Apple a notamment présenté de nouveaux iPad, parallèlement à l’Apple Watch Series 6 et la réorganisation de son offre de contenus, rebaptisée Apple One. L'iPad Air et l’iPad de huitième génération ont été sérieusement rafraîchis, comme l'ont été également l'iPad Mini (5e génération) et l'iPad Pro (4e génération). Le millésime 2020 est alléchant : pour la première fois depuis longtemps, l'ensemble de l'offre est à niveau. Faut-il pour autant sortir sa carte bancaire, et pour quel modèle ?

Ce n'est pas nécessairement le cas : contrairement aux idées reçues, lorsqu'il est question d'Apple il s'agit avant tout d'une question d'usage. Et ce d'autant plus que la nouvelle version de l'OS–iPad OS 14–représente un progrès considérable : la liste des matériels rétro compatibles est longue comme le bras. Tous les iPads jusqu'à la cinquième génération, les iPads Mini jusqu'à la quatrième génération (sortie en 2015), tous les iPads Air jusqu'à l'iPad Air 2 (sorti en 2014) et tous les iPads Pro pourront être mis à niveau. À ce stade, on évitera d'aborder la notion d'« obsolescence programmée » afin de ne pas heurter les croyances, en recommandant simplement d'évaluer le comportement de son iPad s'il est compatible, après avoir effectué la mise à jour si cela est possible.

Si l'on désire vraiment changer, ou entrer dans l'écosystème pour bénéficier par exemple de la reconnaissance d'écriture manuscrite la plus avancée du marché à ce stade, c'est encore une fois la question des usages (et malheureusement du budget) qu'il faut se poser. En commençant par les accessoires. C'est certes contre-intuitif, mais le clavier et l'Apple Pencil sont devenus des outils de saisie indispensable pour certains usages avancés et intensifs. Or ceux-ci, comme l'iPad lui-même, représentent un investissement qui doit être réfléchi, et même si ils font l'objet d'un achat dans un deuxième temps, c'est le modèle d'Apple Pencil et surtout de clavier dont on aura besoin qui conditionne le modèle d'iPad à privilégier.

Pour un usage familial, de loisirs ou un début de scolarité (primaire ou collège)

Le clavier virtuel proposé par chaque application est vraisemblablement suffisant pour saisir des e-mails, ou des notes succinctes. L'Apple Pencil de première génération peut lui aussi tout à fait faire l'affaire, et dès lors c'est l'iPad 8 qui s'impose de lui-même. D'autant qu'avec un Système sur Puce A12 Bionic, il a rattrapé le décalage qui le séparait du milieu et du haut de la gamme. Comme l'ensemble de la gamme, il a effectué le saut de génération représenté par le Neural Engine qui permet l'utilisation des possibilités offertes par la réalité augmentée. Et s'il faut commencer à taper quelques devoirs ou quelques exposés, le Smart Keyboard ou le Smart Keyboard Folio pourront tout à fait faire l'affaire.

Fut-ce avec le clavier et l'Apple Pencil, c'est un modèle d'autant plus abordable qu'il doit être considéré comme un équipement, amorti et « lycée » pendant plusieurs années…

Pour un usage  intensif, de loisirs créatifs ou scolarité avancée (Lycée ou Université)

Modèle le plus accessible dans la gamme à pouvoir bénéficier de l'Apple Pencil 2, l'iPad air 4 est également le premier à recevoir le système sur puce Puce A14 Bionic gravé à 5 nm et conçu par Apple, avant même l'iPhone d'ordinaire servi en priorité. La faute en est à la désorganisation engendrée par l'épidémie de COVID-19, et le navire-amiral de la marque devrait être annoncé dans les prochaines semaines. Le fait mérite d'être souligné, puisque d'ordinaire la gamme iPad recevait la puce embarquée l'année précédente par l'iPhone, et non celui de l'année-même.

De quoi tirer parti pendant quelques années de l'écran Liquid Retina, avec affichage True Tone et une profondeur de couleur améliorée. L'appareil photo lui aussi est amélioré avec 12 mégapixels et une ouverture à 1,8 : il est possible de se faire plaisir en dessinant, en « peignant » de façon numérique ou de retoucher très précisément ses photos, d'autant que le port USB-C autorise le branchement direct d'un appareil photo numérique. Qui peut le plus peut le moins : la prise de notes et l'annotation de documents est également de la partie, ainsi que la réalité augmentée avec une puce plus puissante que l'iPad 8.

S'il faut saisir du texte fréquemment, et de manière prolongée, le Magic Keyboard offre un confort de frappe supplémentaire tout à fait comparable à celui d'un ordinateur portable (on connaît les mésaventures d'Apple avec ses différentes générations de claviers papillon). Pour un usage professionnel ou pour les étudiants non spécialisés, l'ensemble offre ainsi une alternative tout à fait séduisante aux ChromeBook ou aux ordinateurs ultralégers, d'autant que sa puissance de calcul est désormais supérieure à celle de la concurrence. Avec en prime, la possibilité de bénéficier des avantages de l'écran tactile.

Il est également possible d'utiliser le Smart Keyboard avec l'iPad air, ce qui diminue sensiblement le montant du ticket de caisse. Si l'on fait le choix du Magic Keyboard, on se trouvera alors davantage dans le budget d'un iPad air ou d'un petit MacBook Pro plutôt que d'un netbook d'entrée de gamme, et ce quelle que soit la capacité de stockage choisie. Bien entendu, Scribble la reconnaissance d'écriture manuscrite fonctionne parfaitement sur l'iPad air 4, et ce quelque soit le modèle d'Apple Pencil choisi.

Pour un usage créatif professionnel, arts plastiques photos ou vidéos

Ici aussi, ce sont le Magic Keyboard et l'Apple Pencil 2 qui priment, avec l'écran 120 Hz de l'iPad pro : le confort créatif est sans équivalent, d’autant que celui-ci est doté d'un second appareil photo très grand angle, et que la puce A12Z dispose d'un noyau graphique supplémentaire. Il est vrai que le modèle est disponible en deux tailles d'écran, 11 pouces de diagonale un tout petit peu supérieur à celui de l'iPad air, et 12,9 pouces de diagonale, d'une résolution supérieure à celle du MacBook Pro 13 pouces. De quoi faire du montage vidéo 4K de façon native, de la retouche vidéo, d'autant qu'il dispose depuis mars d'un port USB-C qui lui permet de se brancher directement à un appareil ou une caméra vidéo.

Chacune des diagonales d'écran dispose de son clavier en option : il est dès lors possible de taper du texte au kilomètre ou de faire de la mise en page, mais également de travailler sur plusieurs fenêtres pour des applications professionnelles sur la diagonale d'écran la plus confortable. Néanmoins, le tarif reste élevé même si les utilisateurs professionnels sont quasi unanimes. Le modèle a vraisemblablement atteint sa demi-vie, six mois tout juste après son lancement en mars 2020.

Mobilité légère

Pas de clavier Apple et  l'Apple Pencil 1 pour l'iPad mini de cinquième génération : ou alors il faudra chercher du côté des claviers Bluetooth des équipementiers, quitte à ponctionner la batterie. Le petit format de l'écran 7,9 pouces le réserve pour le courrier électronique, ou la consultation de contenus à la volée.

Un dernier mot

Quel que soit le modèle et la capacité de stockage choisis, il est important d'effectuer des sauvegardes régulières : que ce soit par réseau wi-fi ou via les connecteurs. À cet égard, la présence du port USB-C est une commodité supplémentaire pour l'utilisation directe de périphériques, et ce même si les sauvegardes pouvaient s'effectuer de façon systématique en branchant l'appareil sur un ordinateur. Il est vrai que ceux-ci ont bien souvent été remplacés par les tablettes chez les particuliers. 

De même, dans le cadre d'une utilisation familiale avec des enfants des préadolescents, il est important de mettre en place une configuration qui leur est destinée est encadrée non seulement par le paramétrage du contrôle parental, mais également avec une discussion préalable avec sa progéniture sur la nécessité de limiter les temps d'accès à l'écran.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !