Anne Sinclair/DSK : que personne ne parle ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Anne Sinclair/DSK : que personne ne parle !
©DR

Revue de presse people

Anne Sinclair/DSK : que personne ne parle !

Ils ont fait savoir lundi qu’ils attaqueraient tous ceux qui s’en prendraient à leur “ vie privée ”. Résultat : dans la presse, ce samedi, tout le monde semble les avoir oubliés. A l’heure où Anne Sinclair planche sur un livre "pour raconter sa version des faits ”, on s’interroge : qui a le droit de parler ?

Barbara Lambert

Barbara Lambert

Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.

Voir la bio »

 Ah, ben, dites donc, ça marche, les menaces de procès ! Cinq jours après avoir fait savoir, “ via leurs avocats, qu’ils allaient “ saisir la justice ” pour faire “ cesser ou condamner ” toute atteinte au “ secret de l’instruction ”, à “ la présomption d’innocence ” et à leur “ vie privée ” ” (“ Nouvel Obs ”), Anne Sinclair et DSK ont complètement disparu de la une des “ people ”. Histoire de mater, d’emblée, les éventuels rebelles et de montrer qu’il ne plaisantait pas, le couple a “ attaqué lundi “ Le Figaro ” pour atteinte à la vie privée après un article publié dans le quotidien samedi (dernier) sur le “ prétendu désarroi ” de la femme de l’ancien patron du FMI ” (“ Nouvel Obs ”). Avisss aux amateurs ! Personne ? Vraiment ? Personne, non. Dans la presse people de ce samedi, vous pourrez toujours chercher, gratter, fouiller : Anne Sinclair, DSK ? C’est comme s ‘ils n’avaient jamais existé. Flippée, tiraillée, lâche, la presse ? De nos pérégrinations en terre peopolistique, nous n’avons, en tout et pour tout, relevé que trois toutes petites brèves.

Les soirées peignoir et la “ préface de Bernardo ”

La première, publiée dans “ Gala ”, nous informe que “ les déboires du leader socialiste inspirent les soirées privées à Paris. Peignoir en léopard à l’instar de sa marionnette des Guignols pour les hommes, tenues de soubrette pour les femmes, tels sont les déguisements qui ont la cote… ” Classe, chic et de bon goût.

La seconde, parue dans le même journal, indique que “ Dans son ouvrage intitulé “ Le tout politique ”, le généalogiste Jean-Louis Beaucarnot fait des révélations étonnantes sur l’ex-dirigeant du FMI.Au XIXème siècle en Lorraine vivait le trisaïeul de DSK, professeur de violon et qui était aussi… tenancier d’une maison close, qui accueillait notamment des soldats en permission ”.

Last but not least, Mouloud Achour, dans ses “ tweets de la semaine ” (“ Be ”) revient sur l’info donnée jeudi par “ VSD ” (voir notre revue de presse) selon laquelle Anne Sinclair aurait commencé la rédaction d’un livre. “ Anne Sinclair, écrit-il, devrait sortir un livre préfacé par Bernardo, l’ami de Zorro, qui n’a rien vu, rien entendu ”. Malin, Mouloud… Parce que si la presse ne peut plus parler, qu’Anne Sinclair, seule, est autorisée à le faire, alors, on se demande un  peu où on va. Ce n’est pas que ça nous ravisse, ces histoires de Carlton, de séparation, etc., mais il ne faudrait tout de même pas qu’il y ait deux poids, deux mesures… Et puis Anne Sinclair est journaliste, n’est-ce pas ?

Hollande : l’anti DSK

Prudent, “ Elle ”, comme ses petits camarades ? L’hebdo qui, la semaine dernière encore, laissait entendre qu’Anne Sinclair avait décidé de “ reprendre en main son destin ” (voir notre revue de presse du 12 novembre), ne souffle pas un mot ce samedi sur l’héroïne du feuilleton DSK. Jouant "la sécurité", le journal consacre un long papier à François Hollande et ses relations avec les femmes. Détail parlant, en cette semaine “ No DSK ”, “ Elle ” précise d’entrée qu’ “ à l’unanimité, l’entourage (du candidat) situe (Hollande) à l’opposé d’un gros macho de la rue de Solférino. Autrement dit, l’anti-DSK ”. Et “ Aurélie Filipetti d’appuyer ces dires : “ Dans un milieu où beaucoup d’hommes roulent des mécaniques, dit-elle, François Hollande envisage les femmes comme des politiques à part entière, indépendamment du genre. Ce qui est assez rare. Il a toujours eu une attitude clean, jamais dans la blague graveleuse ”.

Hollande, “ homme à mères ”

Féministe, Hollande ? Sa culture dans le domaine, explique le mag, “ trouve une explication intime : les femmes de sa vie. Sa mère, Ségolène Royal et sa compagne actuelle, Valérie Trierweiler. Trois femmes puissantes. L’homme qui veut devenir président a grandi, créé une famille et refait sa vie auprès de figures féminines qui ont des points communs : origines populaires, indépendance, charisme. (D’après) la politologue Mariette Sineau, auteure de “ Femmes et pouvoir sous la Ve République ” (Ed. Les presses de Sciences-Po) : “ Le père de François Hollande était très à droite, mais c’est sa mère, dont il était très proche, une femme active, assistante sociale, qui lui a transmis la notion d’égalité entre les femmes et les hommes. Puis, sa vie avec Ségolène n’a pu que l’inciter à partager les idées féministes. Et, aujourd’hui, Valérie Trierweiler, sa nouvelle compagne, mère de famille nombreuse (elle a trois garçons), et au parcours professionnel remarquable, s’inscrit dans la même logique ”. Hollande n’est pas un homme à femmes, mais un homme à mères ”. V’là autre chose.

Hollande doit encore convaincre les femmes

Etre un “ homme à mères ” plutôt qu’un homme à femmes, est-ce bien, est-ce mal ? “ Elle ” ne répond pas. Le magazine souligne en revanche une drôle de contradiction : alors que “ toutes et tous le décrivent comme antimacho, voire féministe, François Hollande a très peu de femmes dans son entourage politique ”. Et d’en donner les raisons : “ D’abord, c’est arithmétique, explique l’hebdo : il y a encore, aujourd’hui — et c’est à l’image de la société et du monde des affaires — beaucoup moins de femmes cadres politiques que d’hommes. (…) Et puis, un certain nombre de femmes ont rejoint Royal et Aubry, par sororité politique. Ensuite, Hollande s’est construit à l’intérieur du parti, en s’appuyant sur les fédérations (…), un univers extrêmement masculin. Enfin, la gauche, dans l’opposition depuis seize ans, n’a pas renouvelé sa pépinière de talents, tandis que Nicolas Sarkozy faisait émerger une Valérie Pécresse, une Nathalie Kosciusko-Morizet… ” Ca fait pas mal de raisons… Ca fait aussi du dégât : “ Les sondages, souligne “ Elle ”, ont montré que François Hollande avait un déficit d’audience auprès de l’électorat féminin de gauche, comparé à Martine Aubry. (…) “ Hollande va devoir réagir, venir sur ce terrain et trouver des femmes emblématiques, indique Mariette Sineau. Par conviction ou par calcul : 52,6 % des électeurs sont des femmes, ce qui représente un écart de deux millions de voix, à glaner d’urgence ”. Comme quoi, il ne suffit pas d’être “ l’anti DSK ”. Allez, go, go, go, François !

Attention : Jade Foret parle !

Mais venons-en à du people, du vrai, du léger, du qui fait rigoler. Mini-scoop ? “ Voici ” a décroché l’interview… de qui, de qui ? De Jade Foret ! Mais si, vous savez… la fiancée d’Arnaud Lagardère, celle de “ la ” vidéo…ah, là, tout de suite, vous voyez. On pourrait citer le papier in extenso, on va juste aller aux “ morceaux de choix ”. D’abord, la rencontre : c’était, dit-elle “ dans son bureau, le 7 janvier. (Arnaud m’avait contactée par l’intermédiaire de Richard Gasquet, qui m’avait dit qu’un ami avait des questions à me poser à propos d’une agence de mannequins). On s’est vus tout simplement 15-20 minutes avec ma maman… ” — “ Ca a été un coup de foudre direct ? ”, demande le mag. —“ Moi, je l’ai eu le 14. Mais pour Arnaud, ça a été direct ! (Entre nous), ça fera dix mois le 14 novembre ”. —“ Et vous allez fêter ça au Quick ? ” —“ Oui. Un jour, j’ai demandé à Arnaud s’il aimait bien le Quick et il m’a dit qu’il n’y était jamais allé. Du coup, on s’y est rendus un 14. Et on a instauré un rituel : tous les 14, on y fête notre premier baiser ”. 

Attention, c’est pas fini ! —“ Ca se passe bien avec ses fils ? ”, la relance le people. —“ Très bien. Il n’y a pas une grande différence d’âge entre nous, ils ont 15 et 17 ans ”. —“ Arnaud a trente ans de plus que vous… ” —“ Ca choque, hein ? Ca m’a effrayée un moment. Mais je préfère vivre au jour le jour. Arnaud est en super forme. Pour moi, il a mon âge ”. —“ Parlez-nous de votre tatouage… ” —“ On l’a fait en juin à Miami, on était ensemble depuis cinq mois. On a ri en disant qu’on allait s’écrire nos noms et on s’est lancés. Maintenant, on est gravés dans le cœur, dans la tête et sur la peau ”. C’est beau — pour un peu, on dirait du Van Damme.

Pippa plaquée

D’une belle plante, l’autre… Sa somptueuse chute de reins n’a pas suffi à retenir son fiancé : c’est officiel, Pippa Middleton s’est fait larguer. Lors d’un bal de charité organisé le 16 octobre dernier, raconte “ Public ”, Alex Loudon “ a eu la mauvaise surprise de constater que sa chérie avait réservé tout son carnet de bal à un beau brun, Charlie Astor, parent éloigné de Samantha Cameron, la femme du Premier ministre. Ces deux-là ont passé la soirée collés-serrés et n’hésitaient pas à se la jouer “ Dirty Dancing ” sur la piste de danse. Furieux mais classe, Alex, qui a passé sa soirée assis à sa table à regarder sa copine se déchaîner avec un autre homme, a attendu d’être rentré à la maison pour lui faire une scène, histoire de ne pas embarrasser sa dulcinée volage devant tout le gratin londonien. (…) Poussé par ses parents, Alex a mis fin à leur histoire, sommant son ex de se trouver une nouvelle maison. “ Elle est très gentille, fait des efforts et nous l’apprécions beaucoup, aurait confié la mère du trader, mais ce n’est pas le genre de fille qu’on épouse ”. La vache ! Ca rigole pas, dans la gentry. Mais bon, on n’est pas inquiet, la jolie brune devrait trouver chaussure à son pied. “ Selon un proche, indique “ Voici ”, “ elle aime plutôt les mecs sportifs. Le prochain aura intérêt à être bien entraîné ”. Des amateurs ? Oui ? Non ? Vous voyez : vous dites oui !

Vous en voulez encore ?

Côté campagne : d’après Christine Kelly du CSA, “ garante du temps de parole des candidats, “ Nicolas Sarkozy parlant de sa fille sera décompté en 2012, car c’est un homme politique. Carla Bruni évoquant sa famille ne le sera pas ” (“ Voici ”).

Rayon amours : “ Jennifer Lopez fait sa cougar ” : sa dernière conquête, Casper Smart, a 24 ans (“ Oops ! ”, “ Grazia ”, “ Public ”) ; Scarlett Johansson sort avec l’ex de Kate Moss, le rédacteur en chef de “ Dazed & Confused ”, Jefferson Hack (“ Grazia ”) ; Ryan Reynolds et Blake Lively emménagent ensemble (“ Oops ! ”) ; Freida Pinto et Dev Patel, les stars de “ Slumdog Millionaire ”, aussi (“ Public ”) ; incroyable mais vrai : Lionel Richie file le parfait amour avec Célyne Durand, ex-fermière de TF1 (“ Voici ”) ; Drew Barrymore et l’acteur Will Kopelman sont fiancés (“ Gala ”) ; “ Ashton Kutcher et Demi Moore se donnent jusqu’à Noël pour sauver leur couple ” (“ Oops ! ”) ; Thierry Ardisson a divorcé pour Audrey Crespo-Mara de LCI qu’il aime depuis deux ans (“ Gala ”) ; Fergie arrête les Black Eyed Peas le temps de faire un bébé (“ Oops ! ”) ; Lady Gaga aurait l’intention d’adopter “ trois orphelins indiens ” (“ Public ”) ; Jean Sarkozy va être papa pour la 2e fois entre les deux tours de la présidentielle (“ Gala ”) ; Nagui va être papa pour la 4e fois (“ Public ”) et Mel Gibson, si le test en paternité demandé par une de ses “ fiancées ”, le confirme, pour la 9e (“ Gala ”)

En vrac : Pete Doherty a fui Londres pour Paris après avoir vu plusieurs fois le fantôme d’Amy Winehouse chez lui (“ Voici ”) ; Renaud est, “ selon ses propres termes, sujet à une forme de dépression, de paranoïa, d’hypocondrie ” et suit un traitement médical (“ Voici ”) ; M. Pokora a perdu sa grand-mère (“ Oops ! ”, “ Public ”) et Justin Bieber laisse ses grands-parents dans la misère (“ Oops ! ”, “ Gala ”). Ben, c’est pas joli, joli, Bieber !

Le sujet vous intéresse ?

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !