Les archives secrètes du Vatican sont-elles… secrètes ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Histoire
Les archives secrètes du Vatican sont-elles… secrètes ?
©

Atlantico Radio

Les archives secrètes du Vatican sont-elles… secrètes ?

Storiavoce, en partenariat avec Atlantico, revient sur la part des vérités et des légendes au Vatican. Marie Levant, historienne et spécialiste du catholicisme contemporain, est interrogée par Christophe Dickès.

Pour écouter l’émission, appuyez sur la touche “Ecouter” ci-dessous ou téléchargez le fichier audio en cliquant sur l’icône “Télécharger” à droite du player (flèche vers le bas). L’émission est aussi disponible en bas de page sur Youtube. Durée totale de l’émission: 25’19.

Depuis le livre de Dan Brown, Le Da Vinci Code, le Vatican est au centre de tous les fantasmes et autres contre-vérités. Un des plus grands mythes est sans nul doute la question de l’accès aux archives du Vatican. Faisant la part des vérités et des légendes, l’historienne Marie Levant nous explique le monde fascinant de la recherche historique dans une des plus vieilles institutions politiques et religieuses du monde. Elle est interrogée par Christophe Dickès.

Notre invitée: Marie Levant, historienne et spécialiste du catholicisme contemporain, a été membre de la Fondation pour les sciences religieuses de Bologne, et chercheuse invitée à l’Institut d’histoire contemporaine de Munich et à l’École française de Rome. Elle est aujourd’hui chercheuse en histoire politique à Sorbonne Université, et enseigne les relations internationales à l’Institut catholique de Paris. Elle a notamment codirigé Pie XI. Un pape contre le nazisme ? L’encyclique Mit brennender Sorge, 14 mars 1937 (2016). Co-auteur du Dictionnaire du Vatican et du Saint-Siège chez Robert Laffont dans la collection Bouquins, elle vient aussi de publier aux PUR: Pacelli à Berlin, Le Vatican et l’Allemagne, de Weimar à Hitler (1919-1934), (400 pages, 30€).

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !