Zone euro : la Commission européenne revoit à la baisse ses prévisions de croissance et d'inflation | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
la croissance européenne va rester faible
la croissance européenne va rester faible
©Reuters

Ca plonge...

Zone euro : la Commission européenne revoit à la baisse ses prévisions de croissance et d'inflation

Dans son rapport d'automne, Bruxelles se montre pessimiste pour l'année à venir.

Selon la Commission européenne, le PIB de la zone euro ne devrait augmenter que de 0,8% cette année et de 1,1% pour 2015. En mai dernier, ces mêmes projections atteignaient respectivement 1,2% et 1,7%. Cette revue à la baisse s'explique notamment  par les difficultés des grandes économies comme la France et l'Allemagne et le faible taux d'inflation dans la zone. La hausse des prix ne devrait pas dépasser 0,5% en 2014 et 0,8% l'année prochaine.

La commission a notamment  revu à la baisse ses prévisions concernant l'Allemagne dont la croissance devrait stagner pour cette fin d'année.

La France est aussi pointée du doigt pour son déficit important (4,4% du PIB pour 2014) largement au dessus du plafond des 3% imposé par l'Union Européenne. Il devrait atteindre 4,7% en 2016.

Enfin, l'Italie garde la dette la plus importante d'Europe après la Grèce. Celle-ci devrait continuer à grossir l'année prochaine, avant de finalement baisser en 2016, selon les prévisions de la Commission.

En revanche, le taux de chômage de la zone euro devrait baisser de 0,3% pour atteindre 11,3% en 2015 et 10,8% en 2016. Autre bon point, l'Espagne va mieux. Sa croissance devrait atteindre 1,7% en 2015 puis 2,2% l'année suivante.

Lu sur Bloomberg

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !