Zapping politique du jour : Nicolas Dupont-Aignan, Rebsamen, Lamassoure... Tout ce qu'il faut retenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Zapping politique du jour : Nicolas Dupont-Aignan, Rebsamen, Lamassoure... Tout ce qu'il faut retenir
©Reuters

A ne pas rater

Zapping politique du jour : Nicolas Dupont-Aignan, Rebsamen, Lamassoure... Tout ce qu'il faut retenir

Atlantico vous propose de retrouver les moments forts des émissions politiques de ce vendredi matin.

La phrase du jour : Alain Lamassoure, tête de liste UMP Ile-de-France aux élections européennes, sur Europe 1

"Le pouvoir est à prendre en Europe et ce sont les Français qui vont donner le pouvoir en votant pour un vrai Monsieur Europe. (...) Dans tous grands partis politiques, il y a des eurosceptiques, c'est partout comme ça mais 90% des parlementaires UMP sont derrière le projet européen".

La vidéo du jour : François Rebsamen, ministre du Travail sur iTélé


L'essentiel de ce vendredi matin

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République sur RTL

Les élections européennes ? "Je veux défendre l'intérêt des Français et changer d'orientation. Il faut en fini avec cette union européenne là. Elle aboutit à un appauvrissement considérable des peuples qui font partie de l'Union. Quelque chose ne tourne pas rond. Il faut avoir au Parlement européen des gens libres. On doit choisir le destin de l'UE. Il faut arrêter de regarder les trains passer. Notre pays doit changer les choses. On ne peut pas continuer cette absence de démocratie, les gens qui décident ne sont même pas élus. Je peux vous assurer qu'il y aura un tremblement de terre aux européennes dans tous les pays".

"Je dis qu'on ne peut pas laisser l'UMP, le PS, les Verts, nous représenter au Parlement alors qu'ils ont tout signé depuis des années. On fait croire que l'Europe d'aujourd'hui marche, alors que cela ne marche pas". 

La différence avec le FN ? "Je suis gaulliste, et je ne veux pas de cette Europe. UMP-PS-Verts-Centristes votent la même chose et ils ne sont pas assimilés. Les gens qui ne veulent pas de l'Europe doivent avoir le choix. Je suis une alternative au FN. Je mène un combat pour tous les Français de droite comme de gauche. On veut enfermer le patriotisme dans le Front national. J'en ai assez. Il faut arrêter de résumer cela comme ça". 

L'Ukraine ? "La France a épousé les intérêts américains. On a une situation tragique. On s'est complètement trompé en soutenant les insurgés. Il faut éviter une dispute avec la Russie et rendre son autonomie à l'Ukraine. Il faut arrêter de mettre de l'huile sur le feu et trouver nos propres solutions". 

Jean-Vincent Placé, sénateur EELV, sur RMC

L'action du président ? "C'est vrai je suis déçu par François Hollande et de sa politique menée depuis deux ans. Je suis dubitatif, je n'ai pas d'enthousiasme. Pour moi, il y a une autre politique possible mais pas d'autre majorité possible dans ce quinquennat. Il faut aider François Hollande à s'en sortir. C'est avant tout une question de devoir. Je le soutiens par devoir. Je suis dans la majorité, mais je suis dans un soutien sans participation".

L'écologie et Ségolène Royal ? "Elle est désormais ministre de l'Ecologie, je veux sa réussite.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !