Zapping politique du jour : Jean-Luc Mélenchon, Morin, Touraine... Tout ce qu'il faut retenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Zapping politique du jour : Jean-Luc Mélenchon, Morin, Touraine... Tout ce qu'il faut retenir
©Reuters

A ne pas rater

Zapping politique du jour : Jean-Luc Mélenchon, Morin, Touraine... Tout ce qu'il faut retenir

Atlantico.fr vous propose ce mardi de retrouver les meilleurs moments de l'actualité politique.

La phrase du jour : Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, sur RTL

"François Hollande a un problème de fidélité entre les promesses qu’il a fait aux français et la manière dont il gouverne le pays"

La vidéo du jour : Marisol Touraine, ministre de la Santé, sur iTélé


L'essentiel de ce mardi matin

Jean-Luc Mélenchon, leader du Front de gauche, sur RMC

Les chiffres du chômage ? "Ce n'est pas très surprenant de constater que François Hollande et son gouvernement ont échoué à inverser la courbe du chômage. C'est le résultat de la nullité d'une équipe qui ne sait pas où elle va. C'est la technique de François Hollande, frivole et bricole. Mais le pire, c'est que ce n'est pas terminé. J'ai une mauvaise nouvelle, cela va aller de plus en plus mal"

Le pacte de responsabilité ? Les mesures prises par François Hollande ne vont pas dans le bon sens. Le gouvernement va donner 20 milliards au patronat. Il n'y a plus que Cro-Magnon pour croire à une politique de l'offre!"

Peter Hartz conseiller de Hollande ? "Je ne comprends, ni ne cautionne ce choix. Ce type est épouvantable. Il est épouvantable ! Avec lui, si vous refusez un emploi même à un euro, vous ne touchez plus d'allocations"

Hervé Morin, député UDI dans Les Echos

Le pacte de responsabilité ? "Je n'y crois pas. La question fondamentale est que la France souffre d'un vrai problème de compétitivité, qui n'est pas seulement lié à la question du coût du travail. La France n'est plus compétitive dans son espace économique : on le voit avec sa balance commerciale, une croissance des entreprises moins forte qu'ailleurs, des taux de marge inexistants, un sous-investissement",

Quelles solutions ? "Je défends l'idée d'un vrai choc de compétitivité, autour d'une politique libérale, qui dit aux Français : c'est par l'amélioration des conditions de production que l'on fera la meilleure des politiques sociales, c'est-à-dire le retour au plein-emploi ! Les Français découvrent les vertus des entreprises qui marchent, ils sont prêts à voir leurs services publics réduits car ils ont compris que le système actuel ne marche plus. (...) D'abord, première mesure, il faut le passage à 39 heures payées 35 ! Est-ce que notre destin est de voir notre pouvoir d'achat se réduire, un chômage massif, des prélèvements obligatoires augmenter pour un déficit qu'on n'arrive plus à réduire car il n'y a pas assez de production ? Ou essaie-t-on de renverser la vapeur ? (...) Pour que les entreprises n'aient plus peur d'embaucher, il faut aussi qu'elles puissent licencier".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !