Zapping politique du jour : Harlem Désir, Placé, Touraine... Tout ce qu'il faut retenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Zapping politique du jour : Harlem Désir, Placé, Touraine... Tout ce qu'il faut retenir
©Reuters

A ne pas rater

Zapping politique du jour : Harlem Désir, Placé, Touraine... Tout ce qu'il faut retenir

Atlantico.fr vous propose ce lundi de retrouver les meilleurs moments de l'actualité politique.

La phrase du jour : Emmanuelle Cosse, nouvelle secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts

"Toutes les formations de gauche paient au prix fort les difficultés du gouvernement. Dans ce marasme, je veux affirmer une écologie décomplexée. Il nous faut donc retrouver une parole audible et forte sur tous les sujets majeurs : transition énergétique, gaz de schiste, fiscalité"

La vidéo du jour : Marisol Touraine, ministre de la Santé, sur iTélé

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


L'essentiel de ce lundi matin

Harlem Désir, premier secrétaire du parti socialiste sur RMC

La situation du pays ? "la France est en train de s'en sortir, mais ce n'est que le début du redressement (...). Le cap c'est tout l'emploi. Aujourd'hui, le gouvernement sait où il va et a mis en place des solutions pour que le pays continue de se redresser. Les manifestations ? Le pouvoir est à l'écoute de ces mouvements, ils sont reçus. Concernant l'écotaxe par exemple, on prend le temps du dialogue".

Le travail dominical ? "Je ne suis pas vraiment pour, je ne veux pas que l'on généralise le travail du dimanche, les familles y sont très attachées. Il faut délimiter les zones géographiques et les secteurs dans lesquels il peut avoir lieu. (...) Je suis favorable à ce qu'il y ait des garanties pour les salariés: le volontariat, le salaire, par exemple 200%, et des repos compensateurs conséquents". 

La manifestation de Mélenchon ? "J'ai vu qu'il y avait du monde. Mais ce qui me choque, c'est qu'il veut l"échec de la gauche. On se demande s'il veut pas l'échec tout court de la situation du pays. Il faut essayer de faire pack autour des solutions".

Une montée du racisme en France ? "Je ne pense pas que la France soit raciste. Mais il y a du racisme, une libération de la parole raciste décomplexée, comme on n'en a pas vu depuis 20 ou 30 ans. Mais dans les années 80, il y avait pire, il y avait des meurtres racistes".

Jean-Vincent Placé, sénateur EELV, sur Europe 1

Les rapports EELV/gouvernement ? "On avance avec les socialistes dans le débat et la loyauté. Il faut se dire les choses. C'est ce qu'il faut. (...) Il fallait une réforme fiscale et j'ai dit à Jean-Marc Ayrault de la faire, je l'ai encouragé. Je lui ai demandé de remettre tout à plat. Je ne suis pas le Premier ministre mais il faut qu'elle ait lieu sans tarder". 

L'écotaxe ? "Je souhaite que l'écotaxe perdure. Il faut tenir compte de la situation fiscale mais il faut la maintenir. Il est nécessaire d'avoir là aussi une remise à plat".

Le travail du dimanche ? "Je suis attaché au repos le dimanche. On passe à une société du tout consommation du tout production. Je préfère revenir à une société plus familiale. Sauf peut-être dans certaines zones touristiques". 

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture, sur RTL

Montée de l'intolérance ? "Ce soir, j'organise une réunion avec des artistes et des philosophes pour critiquer le racisme et aussi faire la fête. Montrer que la France est active. On entretient un certain pessimisme. Il faut mettre en avant un sentiment de fierté. Dans la culture, on doit mettre en valeur notre culture, nos musées, nos artistes. Il faut s'appuyer sur de nombreuses choses dont on peut être fier".

Racisme et FN ? "Le Front national repose sur la haine de l'autre. Le FN flatte les bas instincts. Il s'appuie là-dessus. Le FN a une stratégie de dédiabolisation mais dans les faits, il utilise des théories xénophobes. Le FN est respectueux de l'état de droit mais ce parti est celui du mal-être. Une grande partie de son électorat veut exprimer un ras-le-bol, une déception de l'action des politiques".

Travail du dimanche ? "Dans la culture on considère que çà doit être autre chose que la consommation pure. C'est une respiration importante pour tous les Français et dans ce domaine, beaucoup de choses resteront ouvertes le dimanche".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !