Zapping politique du jour : Florian Philippot, Cosse, Chatel... Tout ce qu'il faut retenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Zapping politique du jour : Florian Philippot, Cosse, Chatel... Tout ce qu'il faut retenir
©Reuters

A ne pas rater

Zapping politique du jour : Florian Philippot, Cosse, Chatel... Tout ce qu'il faut retenir

Atlantico.fr vous propose ce jeudi de retrouver les meilleurs moments de l'actualité politique.

La phrase du jour : Luc Jousse, maire UMP de Roquebrune-sur-Argens s'est expliqué sur ses propos, sur Europe 1

"Je regrette d'avoir répété une phrase humoristique de quelqu'un du public qui l'a probablement dite. Je vais être clair : je ne m'en souviens même pas !"

La vidéo du jour : Luc Chatel, député UMP, sur iTélé

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


L'essentiel de ce jeudi

Emmanuelle Cosse, secrétaire national d'EELV, sur RTL

Ecotaxe ? "Tout va être remis à plat dont l'écotaxe qui est une taxe poids lourds. Je fais confiance à Jean-Marc Ayrault sur l'application de cette taxe. Aujourd'hui, ce n'était pas possible mais dans quelques mois, ce le sera. Il s'est engagé à le faire en 2014... ou plutôt en 2015. Je pense sincèrement qu'il le fera".

EELV ? "Oui, le parti est compliqué car il a tendance à parler un peu fort et de manière désordonné. Il faut remettre un peu d'ordre pour que l'écologie soit reconnue pour ce qu'elle est. Aujourd'hui, le parti doit retrouver un second souffle après une défaite à la présidentielle et une cohabitation difficile avec les socialistes au gouvernement. (...) Il faut qu'au sein de parti, on travaille sur l'harmonisation". 

Nucléaire ? "On peut produire autrement, il n'y a pas que le nucléaire. La fermeture de Fessenheim est un point mais il faut fermer d'autres centrales et réfléchir pour produire de l'énergie différemment. C'est ça le plus important. L'éolien, le solaire, la bio-masse doivent se développer comme en Allemagne".

Florian Philippot, vice-président du Front national sur France Info

Les membres du FN exclus ? "On fait le ménage, nous. C'est 3 adhérents sur 80 000. Ce sont des gens qui se sont conduits de manière horrible. Nous, on a réagi dans l'heure, ce qui n'est pas le cas de l'UMP ou du PS. (...) Le camp d'en face essaie d'instrumentaliser des anciens membres du Front. Mais ce que je vois, c'est que nous avons de plus en plus d'adhérents. Je sais que dans les fédérations, on ne se laissera pas marcher sur les pieds comme ceci. Je sais que les personnes qui votent pour le FN ne sont pas racistes".

Les propos du maire de Roquebrune-sur-Argens ? "Ces propos sont inadmissibles. J'attends que Mr Copé intervienne. J'attends qu'il dise ce qu'il va faire. Ce maire a un passé déjà lourd et pourtant il a été réinvesti par l'UMP. Pourquoi Mr Copé ne fait pas le ménage chez lui ? Ce que je vois c'est que le FN est le seul parti à dire la vérité aux Français".

Le pacte de 2 milliards pour la Bretagne ? "La Bretagne prend de plein fouet les conséquences de cette politique. Le gouvernement ne s'attaque pas au problème de fond. Il faut s'attaquer au protectionnisme, à la politique de Bruxelles et il faut supprimer l'écotaxe. Les problèmes des régions sont communs. Il y a un problème français et européen. Les secteurs de production de la Bretagne ne sont plus protégés".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !