Zapping politique du jour : Cécile Duflot, Fillon, Chatel... Tout ce qu'il faut retenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Zapping politique du jour : Cécile Duflot, Fillon, Chatel... Tout ce qu'il faut retenir
©Reuters

A ne pas rater

Zapping politique du jour : Cécile Duflot, Fillon, Chatel... Tout ce qu'il faut retenir

Atlantico.fr vous propose ce vendredi de retrouver les meilleurs moments de l'actualité politique.

La phrase du jour : Thierry Mandon, porte-parole du PS à propos de la censure de la Loi Florange, sur France 2

"On va refaire ce dispositif, on va travailler plus étroitement avec le Conseil d'Etat pour faire en sorte que, quand quelqu'un décide de fermer une entreprise, cela ne devienne pas une friche industrielle, il soit obligé de trouver des repreneurs".

La vidéo du jour : Luc Chatel, député UMP sur iTélé

 

L'essentiel de ce vendredi matin

François Fillon, député UMP sur Europe 1

Le second tour gagné pour l'UMP ? "J’étais sur le terrain, j’ai fait 64 réunions de soutien aux candidats depuis deux mois, parce que c’est là que les élections municipales se passent. Cela m’a aussi permis de mesurer la colère et la situation dramatique du pays. L’élection n’est pas gagnée. J’appelle tout le monde à l’humilité et nos électeurs à se mobiliser car c’est le seul vote qui peut permettre de changer la politique dans notre pays."

Un remaniement ? " Je demande à François Hollande, sans attendre, dès maintenant, de changer radicalement de politique. Je lui demande de prendre les trois ou quatre décisions qui permettraient d’arrêter l’hémorragie qui est en train de précipiter la France dans le déclin. 1, il faut qu’il s’engage à geler toutes les hausses d’impôts pendant trois ans. 2, il faut qu’il baisse les charges des entreprises en arrêtant de tergiverser. 3, il faut qu’il tienne ses engagements en matière d’économies. Il a dit qu’il ferait 50 milliards d’économies : il faut nous dire quand et comment. Et quatrièmement, il faut qu’il prenne une initiative vis-à-vis de l’Allemagne, car on est en train de dérocher complètement de l’Allemagne. S'il fait ça, oui je le soutiendrai".

Cécile Duflot, ministre du Logement sur Europe 1

Sa petite phrase à Valls : "Si tu es nommé, je m'en vais" ? "J’ai une doctrine assez simple : je ne raconte pas mes discussions privées, sinon, ce sont des discussions publiques. Je ne vous en dirai pas plus là-dessus".

L'accord pour le second tour des municipales entre les Verts et le PS ? "L’accord entre les socialistes et les écologistes est quelque chose auquel je crois. Il y a une dynamique dans ce rassemblement. Cela ne veut pas dire que l’on est identique, mais que l’on peut travailler ensemble. Il y a eu un message politique donné par les électeurs au premier tour. Ce serait se cacher derrière son petit doigt que de ne pas le voir".

Le départ de Jean-Marc Ayrault ? "Le président de la République est le seul à pouvoir décider. Je suis absolument incapable de vous répondre. La question n’est pas là. Je souhaite que ce gouvernement ait entendu le message qui est sorti des urnes et qu’il aille vers une politique plus sociale, plus écologiste".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !