Zapping politique du jour : Bruno Le Maire, Bayrou, Guaino... Tout ce qu'il faut retenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Zapping politique du jour : Bruno Le Maire, Bayrou, Guaino... Tout ce qu'il faut retenir
©Reuters

A ne pas rater

Zapping politique du jour : Bruno Le Maire, Bayrou, Guaino... Tout ce qu'il faut retenir

Atlantico.fr vous propose chaque jour, de retrouver les meilleurs moments de l'actualité politique.

La phrase du jour : François Bayrou, patron du MoDem, sur LCI

"Nous ne sortirons pas du problème des retraites si nous n'avons pas un régime unique pour tous les Français"

La vidéo du jour : François de Rugy, député EELV, sur France Inter


L'invité de 7h50: "Près de 30% des assistants...par franceinter

L'essentiel de ce jeudi matin

Henri Guaino, député UMP, sur RMC

Les députés qui veulent la fin des privilèges ? "Ce n'est pas une initiative collective. Il n'y a pas eu d'appel collectif. Je suis un peu scandalisé par la vague de démagogie à l'Assemblée. La malhonnêteté ne se combat pas par la suspicion".

L'affaire Tapie ? "L'arbitrage est une décision politique. Dans cette affaire la justice doit faire son travail mais le juge doit être indépendant, il ne faut pas tout mélanger..."


Guaino: "Pour l'instant, François Hollande est le plus mauvais président de la Ve République" - 20/06by BFMTV

Le Front national ? "Le Front national n'est pas le problème. Le vrai sujet c'est le rapport avec les Français. Pourquoi les Français votent Front national ? Le "tous pourris" profite à qui ? Je ne pense pas que tous les parlementaires soient tous des pourris. Je veux être respecté".

Bruno Le Maire, député UMP, sur RTL

La fin des privilèges des députés ? "Il y a un certain nombre de protections dont bénéficie les parlementaires, c'est normal mais elles doivent changer. Des choses ont été faites mais il faut faire une révolution démocratique. Il s'agit de montrer que dans l'opposition, il faut donner de l'air à la démocratie. Il faut faire une place aux jeunes, les inclure dans la vie politique. Il faut prendre les mêmes choix que les Français. Il est nécessaire de créer de la confiance entre les élus et les citoyens. 

"Aujourd'hui, le modèle démocratique et sociale est dépassé. Les choses doivent absolument changer dans le domaine des retraites, du chômage et des indemnisations. Il faut lancer les bases d'une nouvelle solidarité nationale". 

De la démagogie ? "Tout ce que je dis écarte le populisme. Notre modèle craque de toute part. Il faut avoir du courage pour refondre la formation professionnelle, les retraites, le chômage. Notre système est en danger. Je prône une révolution démocratique, basée sur le courage politique. (...) Nous sommes de plus en plus nombreux y compris dans ma famille politique à dire : il faut que cela change !"

L'affaire des primes en liquide de Claude Guéant ? "Je pense que la justice devra faire la lumière sur l'affaire Guéant. Je ne connaissais pas bien Monsieur Guéant. (...) Personnellement en cinq ans de cabinet, je n'ai jamais vu un seul billet circuler".

Karine Berger, député PS, sur RMC

La fronde des 10 députés ? "Il y a un appel commun car les choses doivent changer. Il faut que tout le monde, y compris les députés, fassent des efforts à l’occasion de la réforme des retraites. Il faut montrer que nous aussi nous faisions des efforts. (...) On discute une loi sur la transparence, mais il y a beaucoup d’élus de droite qui refusent d’avancer. Il faut démontrer, aujourd’hui plus que jamais, que nos élus sont honnêtes. Les gens m’en parlent non stop".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !