Zapping politique du jour : Bernard Cazeneuve, NKM, Vallaud-Belkacem... Tout ce qu'il faut retenir | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Zapping politique du jour : Bernard Cazeneuve, NKM, Vallaud-Belkacem... Tout ce qu'il faut retenir
©Reuters

A ne pas rater

Zapping politique du jour : Bernard Cazeneuve, NKM, Vallaud-Belkacem... Tout ce qu'il faut retenir

Atlantico.fr vous propose ce lundi de retrouver les meilleurs moments de l'actualité politique.

La phrase du jour : Charles Beigbeder, candidat de droite dissident à la mairie de Paris, sur Radio Classique

"Je ne veux pas, malgré tout le respect que j'ai pour cette profession, qu'une inspectrice du travail ne devienne maire de Paris"

La vidéo du jour : Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


L'essentiel de ce lundi matin

Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP à la mairie de Pairs, sur RTL

Les dissidences, la campagne ? "Je vais bien car en dépit de toutes les attaques contre moi, en dépit des campagnes de dénigrement, je sens qu'il y a une dynamique, un désir de changement. Les sortants sentent le risque et donc ils attaquent à tout va. Mr Delanoë a choisi sa dauphine et on n'a pas vraiment l'impression qu'il va lâcher les rênes. Eux, ils ne veulent pas le progrès pour Paris. Ils matraquent fiscalement tous les Parisiens. Ils ont augmenté les impôts car il y a une mauvaise gestion de la mairie".

"Des dissidences ? Oui. J'ai fait des choix à droite que j'assume. Je voulais l'unité avec le centre et l'élargissement. Il y a des déçus et aujourd'hui, ils font du chantage. Ce sont des problèmes d’ego. C'était une condition de la victoire, l'union avec le centre. On a un clan sortant, ce n'est pas pour avoir de nouveaux clans". 

La vitesse sur le périphérique bientôt à 70km/h? "Il y a un problème de qualité de l'air. A priori, je reviendrai à 80km/h car cela ne change rien, les experts le disent". 

Bernard Cazeneuve, ministre du Budget, sur RMC

Quels objectifs pour le gouvernement en 2014 ? "La baisse des charges des entreprises est une politique possible mais pas la seule. Nous avons pris des dispositions dans le domaine du travail. Nous voulons réduire le déficit public, restaurer la croissance et garantir aux Français un plus grand pouvoir d'achat. C'est tout cela qui va compter".

"Il faut que ce pays réconcilie son peuple avec les entreprises. L'entreprise est un lieu d'innovation, de richesse et non d'exploitation. Il faut avoir la fierté de nos entreprises et les accompagner dans la performance".

PEL ? "Il n'y aura pas de remise en cause des avantages dont bénéficient les titulaires de PEL. (...) Mais sur ce sujet aucune décision n'est prise. La prime est regardée comme le plafond du produit, le taux des prêts, les paramètres qui y concourent, etc."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !