Pédophilie: Vaillant et Jospin démentent avoir été prévenus | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Pédophilie: Vaillant et Jospin démentent avoir été prévenus
©

RG vous disiez ?

Pédophilie: Vaillant et Jospin démentent avoir été prévenus

Entendu comme témoin après les accusations de Ferry sur un ministre pédophile, Yves Bertrand dit pourtant avoir prévenu ses autorités de tutelles.

Il ne donnera pas le nom du ministre visé par les rumeurs de pédophilie. Mais il assure pourtant en avoir « fait état » en 2001 auprès des « autorités de tutelle ». A l 'époque il s'agissait de Daniel Vaillant et Lionel Jospin.

Daniel Vaillant à démenti avoir été informé de cette histoire par quiconque. Tout comme Lionel Jospin ce samedi ou encore Jean-Pierre Raffarin il y a quelques jours.

A droite, comme à gauche, plus personne ne sait rien. Cela va évidemment à l'opposé des propos tenus à la fois par Yves Bertrand mais également par Luc Ferry pour qui cette histoire semble être de notoriété quasi publique, loin, très loin de la confidentialité.

Ségolène Royal, ministre de la Famille en 2001, s'immisce dans le débat et assure elle aussi n'avoir jamais été informé de cette histoire. Tout comme Claude Guéant l'a affirmé au micros d'Europe 1.

Yves Bertrand, ancien patron des RG à été entendu après l'audition de Luc Ferry qui est intervenue après ses propos sur un plateau de télévision. Au cours de l'émission, l'ancien ministre avait alors affirmé qu'un ministre s'était «fait poisser à Marrakech dans une partouze avec des petits garçons». Il avait également laisser entendre que toute la classe politique était au courant et qu'il tenait ses propos « des plus hautes autorités de l'Etat ». Interrogé par les journalistes de Canal+, Luc Ferry avait même affirmé que selon lui même le monde médiatique était au courant.

De son coté Yves Bertrand est resté relativement vague affirmant avoir été au courant d'une affaire remontant à une quinzaine d'année sans pour autant avoir de faits précis. Il a par ailleurs ajouté n'avoir pas rédigé de note sur ces fameux carnets dont on a beaucoup parlé dans l'affaire Clearstream.

Une procédure est également ouverte au Maroc à l'initiative de l'ONG « touche pas à mon enfant » qui lutte contre l'exploitation sexuelle des enfants.

lu sur Elle.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !