Fofana aurait posté des vidéos sur le net | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Fofana aurait posté 
des vidéos sur le net
©

Provocation

Fofana aurait posté des vidéos sur le net

Incarcéré depuis février dernier à la centrale de Clairvaux, l’ex-chef du "gang des barbares" se met en scène dans des vidéos postées sur Youtube.

Youssouf Fofana, l’ancien chef du "gang des barbares" aurait posté une quinzaine de vidéos sur Youtube fin 2011. Une enquête a été ouverte.

Incarcéré à la centrale de Clairvaux (Aube) depuis février dernier, Fofana se met en scène et se revendique comme le "symbolique trophée de guerre des sionistes de New York".

Il apparait dans une quinzaine de vidéos, coiffé d’un keffieh et portant la barbe et des lunettes de soleil. Au dessus de lui, un dessin d’un poing fermé sur une carte de l’Afrique. Youssouf Fofana fait l’apologie "d’Al-Qaïda et des combattants de la cause d’Allah".

Le parquet de Troyes a ouvert une enquête préliminaire pour "provocation non suivi d’effet au crime ou au délit" et pour "provocation à la discrimination raciale et religieuse par parole, écrit, image par voie électronique".

"Une fouille administrative de la cellule de Youssouf Fofana a été ordonnée mais elle n'a pas permis de trouver le moindre indice", précise une source informée sans pouvoir préciser si Fofana a déjà été entendu dans le cadre de cette nouvelle affaire.

Youssouf Fofana purge une peine de prison à vie assortie de 22 ans de sûreté pour le meurtre aggravé du jeune juif Ilan Halimi en 2006 près de Paris.

Me Francis Szpiner, l'avocat de la famille d'Ilan Halimi, s'est dit  "choqué" que le site internet You Tube ait diffusé ces vidéos. "Il appartiendra au parquet de décider si certaines de ces déclarations relèvent de l'incitation à la haine raciale ou de l'apologie du terrorisme", a ajouté Me Szpiner.

Lu sur Le Monde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !