Yannick Noah défend Ribéry le "mal aimé" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Yannick Noah défend 
Ribéry le "mal aimé"
©

Saga Knysna

Yannick Noah défend Ribéry le "mal aimé"

Le chanteur défend le joueur du Bayern Munich après les sifflets qu'il a essuyé lors de son dernier déplacement à Marseille, son ancien club.

Yannick Noah est monté au créneau ce vendredi pour défendre son ami Franck Ribéry. Dans une tribune publiée dans Le Monde, l'ancieur joueur de tennis défend "Francky, le joyeux drille" après la pluie de sifflets qui l'a accueilli lors de son dernier déplacement au Vélodrome à l'occasion du quart de finale aller de Ligue des champions.

Pour expliquer le ressentiment des supporters français à l'égard du joueur, Yannick Noah n'invoque ni l'épisode du bus de Knysna ni l'affaire Zahia. Selon lui, si les Français n'aiment pas Franck Ribéry c'est avant tout la faute " au pognon et à une copine musulmane qui, ô sacrilège, l'a converti." Si l'ex marseillais ne brille pas sur le terrain c'est également qu'il n'est pas compris par le public. Pour le chanteur : " C'est impossible de bien jouer quand il y a des ondes négatives autour de soi."

Pour combler ce désamour, Yannick Noah élabore une proposition pour la Fédération Française de Football et pour le Comité olympique : "lancez des campagnes pour organiser l'amour autour de nos équipes !". Le chanteur propose même ses services pour faire répéter de nouvelles chansons aux supporters du Stade de France...

Lu sur LeMonde.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !