Xavier Beulin attend une "restructuration de la dette des éleveurs" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Xavier Beulin attend une "restructuration de la dette des éleveurs"
©Capture écran BFM

"Trois types de mesures"

Xavier Beulin attend une "restructuration de la dette des éleveurs"

Le président de la FNSEA, attend "un peu plus que des mesurettes" de la part du gouvernement.

A quelques heures de la présentation d’un plan d’urgence de "16 à 17 propositions" devant le Conseil des ministres, pour répondre à la colère des éleveurs, Xavier Beulin s’est expliqué au micro de France Info.  Le président de la FNSEA, attend "un peu plus que des mesurettes" et estime qu’une hausse des prix dans la grande distribution est une priorité. De même que des étiquettes Made in France devraient pouvoir stipuler aux consommateurs que la production est française. C’est "un système mis en place il y a un an et demi mais qui trouve beaucoup de difficulté pour être affiché", a déclaré Xavier Beulin. "Et à partir de là on peut sans doute adosser quelques centimes supplémentaires sur ces produits".

Ensuite, le président de la FNSEA souhaite que de nouvelles mesures soient adoptées concernant les contrats afin de faire en sorte que l'on "s'engage sur des quantités, sur des volumes, mais aussi sur des prix", a-t-il indiqué. Enfin, Xavier Beulin  attend également des mesures sur "la question de la compétitivité de l'agriculture française et en particulier que l'on puisse restructurer la dette des éleveurs".

Le ministre de l’Agriculture s’est rendu à Caen le 21 juillet dernier afin de s’entretenir avec les responsables du Calvados et de la Basse-Normandie et "montrer que le gouvernement peut se mobiliser". Les éleveurs qui ont tout de même décidé de poursuivre leurs actions ce mercredi, attendent une prise de mesures drastique. 

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !