Vote des étrangers : le parti socialiste va "continuer à se battre sur ce sujet" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Vote des étrangers : le parti socialiste va "continuer à se battre sur ce sujet"
©

Persévérant

Vote des étrangers : le parti socialiste va "continuer à se battre sur ce sujet"

François Hollande a promis le 6 mai de proposer cette réforme avant la fin de son quinquennat. Un mois après, Jean-Christophe Cambadélis explique que le PS ne lâchera rien.

Le droit de vote des étrangers. Le sujet est sensible. A gauche, beaucoup sont persuadés qu'il faut faire aboutir ce projet maintes fois évoqué par François Hollande. A droite, on est bien évidemment vent debout. Après avoir reculé à plusieurs reprises, il semble pourtant que le chef de l'Etat veuille avancer sur le sujet. Le 6 mai, il a d'ailleurs promis de proposer cette réforme avant la fin de son quinquennat. 

En tout cas, le Parti socialiste, par la voix de Jean-Christophe Cambadélis entend maintenir la pression en faveur du droit de vote des étrangers non communautaires en France "Je vais (...) continuer dans ce sens. Je proposerai cet automne un comité d'action ou un comité de liaison de tous ceux qui sont favorables au droit de vote des étrangers et nous mènerons campagne pour modifier ce rapport de force. Voilà le sens du combat du Parti socialiste" a-t-il indiqué ce jeudi sur RTL  ajoutant "le PS continue à se battre sur ce sujet".

Une déclaration bien opposée à celle de Berrnard Cazeneuve. Le ministre de l'Intérieur avait prévenu que le combat était perdu d'avance sur cette question invoquant l'absence de majorité parlementaire pour faire passer cette réforme. Il faut en effet une majorité des trois cinquièmes des deux chambres réunies en Congrès à Versailles. Une majorité que la gauche n'a pas. "Ce n'est pas la peine de poser des questions dont on sait qu'on n'a pas les moyens de les résoudre" avait-il le 28 mai sur LCP.

Visiblement, Jean-Christophe Cambadélis n'est donc pas sur la même ligne que le ministre et n'entend pas désarmer. Il lancera en automne une campagne sur ce thème, preuve qu'il ne veut rien lâcher sur ce projet.


VIDÉO - Droit de vote des étrangers : "Nous... par rtl-fr

Lu sur RTL.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !