Vol MH370 : l’avion de la Malaysia Airlines peut-être dérouté plus tôt que prévu | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Vol MH370 : l’avion de la Malaysia Airlines peut-être dérouté plus tôt que prévu
©

Mais où est-il ?

Vol MH370 : l’avion de la Malaysia Airlines peut-être dérouté plus tôt que prévu

Selon les dernières données satellitaires l’engin a changé radicalement de plan de vol, virant vers l'ouest, puis le sud, ont indiqué ce jeudi les autorités australiennes.

La disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines demeure un mystère. Une énigme très loin d’être solutionnée. En effet, depuis le 8 mars, les efforts de recherche menés à l’échelle internationale sont vains. Impossible de savoir où sont passé le Boieng 777 et les 239 personnes à son bord, alors même que des milliers de kilomètres carré de l’Océan Indien ont été fouillés. Mais, selon les dernières informations faites ce jeudi par les autorités australiennes, il semblerait que les investigations n’ont pas été menées dans la bonne zone. En effet, en réalité, le vol MH370 pourrait pourrait avoir fait cap sur le sud, à l'opposé de son plan de vol, plus tôt qu'estimé. En conséquence cela modifie quelque peu le secteur le secteur de recherches.

Ces conclusions résultent d'un "nouvel affinement" de l'examen des données satellitaires réalisé par les enquêteurs en vue de localiser l'épave du Boeing, a fait savoir l’Australie dans un communiqué. Selon ces nouveaux éléments, il s’avérerait donc que l'avion a  en fait changé radicalement de plan de vol, virant vers l'ouest, puis le sud.

"Le périmètre de recherches reste le même mais certaines informations nouvelles suggèrent que des zones situées un peu plus au sud -à l'intérieur de la zone de recherches, mais un peu plus au sud - sont particulièrement intéressantes et prioritaires", a indiqué le vice-Premier ministre australien Warren Truss. Selon lui, les spécialistes demeurent convaincus, en l’état actuelle de l’enquête, que l'avion, à court de carburant, s'est abîmé dans le sud de l'océan Indien quelque part sur le "7ème arc de cercle" défini à partir de ses positions reçues automatiquement par les satellites.

lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !