Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International

Numéro de charme

Visite de John Kerry : le Mali et la Syrie évoqués avec François Hollande

Le secrétaire d’Etat américain effectue sa première tournée internationale en Europe et au Moyen-Orient.

Le nouveau secrétaire d'Etat américain, John Kerry, en tournée en Euroep pour la première fois, a rencontré le président français François Hollande et le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius à Paris ce mercredi.

François Hollande et le nouveau chef de la diplomatie américaine ont abordé la question des grands conflits internationaux au Mali, en Syrie,et au Proche-Orient. Les États-Unis et la France examinent "les moyens d'accélérer la transition politique" dans le pays, a déclaré John Kerry à la presse, après ses entretiens avec Laurent Fabius et François Hollande.

Lors d'un entretien d' un peu plus d’une heure, François Hollande et John Kerry ont également évoqué la mise en place d'un futur accord de libre-échange en préparation entre les Etats-Unis et l'Union européenne. "La France y est favorable dans le principe, mais dans le respect de la Politique agricole commune (PAC) et de l’exception culturelle française", a indiqué la présidence française. Le président français a également "salué la volonté" de son homologue américain Barack Obama "de s’engager dans la lutte contre les changements climatiques".

Le chef de la diplomatie américaine a déjeuné au ministère des Affaires étrangères avec son homologue Laurent Fabius. Le Mali, dossier d'"intérêt commun" après des crispations initiales, a été au centre de cet entretien. "C’est une bataille commune qui se joue là-bas. Nous voulons qu’ils (les Français) réussissent, c’est dans notre intérêt commun", souligne un haut responsable du département d’Etat.

Francophone et francophile, John Kerry a passé nombre d'étés de son enfance dans une maison familiale à Saint-Briac-Sur-Mer, en Bretagne. Il avait récemment salué la France pour son intervention "réussie" au Mali.

Le secrétaire d'État  s'est livré à une véritable opération de séduction, en s'exprimant longuement en français lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue Laurent Fabius. Il n'a pas hésité à faire preuve d'humour : "Nous venons de conclure un de ces merveilleux déjeuners français qui n'ont cessé d'attirer les Américains à Paris depuis des siècles", a-t-il plaisanté.

Lu sur France 24
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.