Le virus Flame est en train de s'auto-détruire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Le virus Flame est en train
de s'auto-détruire
©

i-suicide

Le virus Flame est en train de s'auto-détruire

En se désinstallant, le virus efface toute trace de son existence, empêchant toute étude approfondie du logiciel.

Selon la société Symantec, spécialisée dans les logiciels de sécurité informatique et de protection des données, le virus Flame est cours d’auto-destruction de l’ensemble des ordinateurs qu'il a infectés.

Cette soudaine désinstallation intervient peu de temps après que la firme Kaspersky a rendu publique l’existence de ce virus. De plus, le groupe russe avait annoncé qu'un ou plusieurs États étaient derrière sa création au vu de son niveau de sophistication jamais atteint jusqu'alors.

Flame est capable d’effectuer des captures d’écran, de modifier les réglages du PC, d’enregistrer le micro ou encore de se connecter à une messagerie instantanée.

En se désinstallant, Flame efface toute trace de son existence. Il devient alors quasiment impossible de l'analyser et de remonter à sa source. La saga Flame pourrait donc se finir sur un mystère.

Cette désinstallation massive intervient quelques jours après la création d’un correctif hors cycle par Microsoft.


Lu sur ZDNET.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !