Le Malawi prend feu | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le Malawi prend feu
©

Révoltes

Le Malawi prend feu

Les opposants au régime du Président Bingu wa Mutharika continuent de manifester. En dépit de la répression sanglante qui sévit.

Réprimer et faire taire la contestation. C'est le mot d'ordre lancé par le Président malawite qui a décidé de faire appel à l'armée au lendemain du deuxième de jour de manifestations inédites. Le bilan fait état d'au moins 18 morts selon le porte-parole du ministère de la Santé, Henry Chimbal. 

Au cœur des revendications : la pénurie de carburant et la politique répressive croissante de Bingu wa Mutharika. Ces protestations sont un exemple rare en Afrique subsaharienne. Le vent de révolte qui s'est levé ces derniers mois en Afrique du Nord et au Moyen-Orient se serait-il enfin propagé dans cette région du monde ?

La chanteuse américaine Madonna qui a adopté deux enfants malawites a déclaré qu'elle était "profondément concernée par les violences qui touchent le Malawi, et en particulier par leur impact dévastateur sur les enfants", rapport le Global Post. 

Suggest & Vo

Lu sur globalpost.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !