Manuel Valls à Florange : Edouard Martin refoulé par les services de sécurité | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Manuel Valls à Florange : Edouard Martin refoulé par les services de sécurité
©REUTERS/Christian Hartmann

On ne passe pas

Manuel Valls à Florange : Edouard Martin refoulé par les services de sécurité

Le candidat PS aux élections européennes et ex-leader de la CFDT n'a donc pas pu accueillir le ministre...

Manuel Valls était en visite à Florange, en Moselle, ce lundi matin. A cette occasion, les caméras de BFMTV ont été témoins d'un moment un peu gênant : Edouard Martin, tête de liste PS dans le Grand-Est aux élections européennes et ex-leader de la CFDT sur le site ArcelorMittal à Florange, a été tenu à distance du ministre de l'Intérieur par les services de sécurité.

"Les élus locaux m'ont demandé de venir accueillir le ministre et, là, on me dit : 'Tu ne passes pas la barrière.' C'est pas grave, je ne vais pas lui courir derrière non plus", a dit Edouard Martin. N'étant pas élu lui-même, il n'a pas été inscrit sur les listes de la police municipale chargée d'accueillir les invités.

Pendant quelques minutes, l'ancien syndicaliste n'a donc pas pu entrer dans la mairie. Mais après intervention de la préfecture, Edouard Martin a rejoint la réunion, indique Le FigaroIl a avancé une hypothèse pour expliquer ce couac : "Je pense que ce sont les chasubles orange [des syndicalistes venus avec lui] qui ont dû faire peur."

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !