Valérie Pécresse défend à son tour son projet pour l'Europe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Valérie Pécresse défend à son tour son projet pour l'Europe
©GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP

Débat d'idées

Valérie Pécresse défend à son tour son projet pour l'Europe

Valérie Pécresse sera présente au conseil national des Républicains ce samedi afin de présenter son projet pour l'Europe. Elle a accordé un nouvel entretien sur la question à la rédaction du Figaro.

Après l'entretien fleuve de Laurent Wauquiez sur l"Europe chez nos confrères des Echos, Valérie Pécresse a tenu à évoquer sa vision et son projet pour l'Union européenne dans une interview avec la rédaction du Figaro. 

Valérie Pécresse souhaite proposer un projet clair et rassembleur. 
"Le projet pour l'Europe "Patriotes et européens" que je défends est de nature à réconcilier les droites. C'est à la fois un projet de réforme profonde de l'Europe à 27 et un vibrant plaidoyer européen. Les soutiens très divers qu'il reçoit, de La Droite forte jusqu'au centre, montrent qu'il rassemble. Il n'y a pas de droits d'auteur sur ces propositions !"
La présidente de Libres ! a tenu à donner des indications sur le projet et les idées qui lui semblaient les plus crédibles sur la question de l'Europe. 
"Je souhaite que les LR s'engagent dans un projet eurolucide mais puissamment proeuropéen. Sans cette ambition, il n'y aura pas de réponses aux menaces et aux défis du monde chaotique actuel. (…) je suis contre la théorie des cercles concentriques qui conduirait au démantèlement et au rétrécissement de l'Europe. Réduire l'Europe à 12 membres, ce n'est pas crédible. Avec qui? Que fait-on de l'Italie? du Portugal, des pays de l'Est? Face à Trump, à la Chine, à Poutine et au péril terroriste, nous n'avons d'autre stratégie que de sauver l'Europe à 27. Je suis tout autant contre la création d'un Parlement de la zone euro voulue par Emmanuel Macron qui créerait deux Europe politiques".
La présidente de la région Ile-de-France souhaite un "sursaut des proeuropéens". Valérie Pécresse a tenu à rappeler l'importance des élections européennes de mai 2019. 
"Jamais une élection européenne n'aura autant concerné les Français car leur avenir va en dépendre sur l'emploi, la sécurité, l'environnement, l'alimentation et même la protection de leurs données personnelles. Notre réponse ne peut pas être la fermeture des frontières françaises ou la proposition d'un nouveau traité, contre lequel voteraient les Français. À nous, politiques, de prendre nos responsabilités pour réinventer l'Europe".
Valérie Pécresse à l'intention de défendre des idées fortes sur la question de l'immigration et des frontières. 
"Il est temps de revoir Schengen, Dublin et Le Touquet. Notre seule obsession doit être la maîtrise et le contrôle des frontières de Schengen et des flux migratoires. Il faut aller très vite. Tous ceux qui voudront être dans Schengen devront assurer le contrôle efficace de leurs frontières. Je suis favorable à une taxe sur les visas des non-européens pour financer un vrai corps de gardes-côtes européens avec des forces décuplées au sein de Frontex".
La présidente de Libres ! souhaite révolutionner la droite française et proposer de nouvelles idées fortes : 
" Nous avons un besoin urgent de rénover le logiciel de la droite. Je suis persuadée que la droite de l'après-Macron ne pourra pas être celle de l'avant. Il faut inventer des idées neuves dans une dynamique de protection, mais aussi de conquête. C'est mon devoir. Ceux qui me reprochent de travailler sur le projet devraient plutôt se dire que plus il y aura de débats et d'idées chez nous, plus nous serons forts. En réalité, j'élargis la droite et en l'élargissant, je la renforce".
Le conseil national des Républicains s'annonce donc riche en débats d'idées et en propositions. Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez et les autres ténors du parti vont confronter leurs visions. 
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !