Val d'Oise : deux policiers se suicident avec leur arme de service | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Police
Police
©PATRICK KOVARIK / POOL / AFP

Drames

Val d'Oise : deux policiers se suicident avec leur arme de service

Ces deux décès s'ajoutent à une série de suicides qui frappe les forces de l'ordre depuis le début du mois de janvier

Deux policiers dans le Val-d’Oise se sont suicidés ce week-end, a-t-on appris ce lundi matin de sources concordantes selon Le Parisien.

Le premier, âgé de 55 ans, était major affecté au commissariat d’Herblay. Il était marié et père de famille. Il a mis fin à ses jours, samedi soir, à son domicile d’Ermont (Val-d’Oise), avec son arme de service.

Le second, Mickaël H., était brigadier-chef et travaillait à la Police aux frontières de Roissy (PAF). Âgé de 50 ans, il a été découvert inanimé à son domicile de Saint-Martin-Longueau (Oise). Il a mis fin à ses jours lui aussi avec son arme de service.

Il s’agirait des onzième et douzième suicides dans les rangs de la police nationale depuis le 1er janvier 2022 précise Le Parisien qui ajoute qu'en 2021, trente-cinq policiers se seraient donné la mort.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !