USA : Le « Facebook du cannabis » veut se lancer en Bourse | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
USA : Le « Facebook du cannabis » veut se lancer en Bourse
©Reuters

T'en veux ?

USA : Le « Facebook du cannabis » veut se lancer en Bourse

MassRoots, réseau social américain pour utilisateurs de marijuana, a déposé lundi un dossier de candidature auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de la Bourse des Etats-Unis. La start-up entend lever plus de 6 millions de dollars pour son développement et le remboursement de sa dette.

Fondée en 2013, et forte de près de 800 000 utilisateurs et de 400 000 abonnés sur Instagram, MassRoots, surnommé le « Facebook du cannabis », est passé devant la SEC lundi, dans le but de lever 6,5 millions de dollars.

Les fonds serviront à couvrir ses dettes, mais aussi à améliorer son application mobile. Auto-proclamée « entreprise technologique », c’est tout naturellement que l’entreprise postule pour son entrée au NASDAQ.

"Nos utilisateurs se servent de MassRoots pour partager leurs expériences sur le cannabis, suivre leurs distributeurs favoris et se tenir informés du processus de légalisation", a expliqué le réseau social. Les entreprises "utilisent MassRoots pour vendre leurs produits directement auprès des consommateurs de cannabis". Depuis 2015, les revenus proviennent de la publicité. La plateforme peut, à partir des hashtags de ses utilisateurs, enregistrer des habitudes de consommation (type de cannabis, lieu, horaire).

Si le chiffre d’affaires du site est passé de près de 10 000 dollars en 2014 à près de 200 000 en 2015, ses pertes nettes s’estiment déjà à 8,5 millions de dollars. MassRoots s’adresse aux américains dans 23 Etats, y compris la capitale Washington où l’usage médical du cannabis est légal, contrairement au niveau fédéral, où la substance est toujours considérée comme illicite.

MassRoots pourrait entrer au NASDAQ sous le code « MSRT ». La valeur de son action n’est pas encore déterminée. L’entreprise est déjà cotée sur le marché financier américain OTCQB, où son action ne vaut plus que 1,28 dollars, après un plafond atteint d’environ 7 dollars. Verdict du NASDAQ dans les prochaines semaines.

A LIRE AUSSI : Libertinage et cannabis : pourquoi l’Uber-économie dévergondée aura du mal à se financer

Lu sur Forbes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !