Une tribune de l'aile droite du PS va appeler à voter pour Macron | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Une tribune de l'aile droite du PS va appeler à voter pour Macron
©AFP / PHILIPPE LOPEZ

La fronde

Une tribune de l'aile droite du PS va appeler à voter pour Macron

D'après Le Figaro, ce texte qui sera rendu public ce vendredi fustige la campagne d'Hamon et loue le "projet ambitieux" de Macron.

Le titre est sans équivoque : "Pourquoi nous soutenons Emmanuel Macron". Selon des informations du Figaro, une tribune signée par l'aile droite du parti socialiste est en préparation. Elle sera rendue publique ce vendredi et pourrait regrouper jusqu'à une quarantaine de députés. Si certains députés à qui elle a été envoyée ne le signeront pas, elle confirme une fois encore la fracture entre les sensibilités socialistes.

Dans ce texte, les parlementaires expliquent les raisons de leurs soutien au candidat d'En Marche !. "À l'issue de la désignation incontestable de Benoît Hamon, nous avons affirmé une attitude de “retrait”, tant ses orientations prenaient le contre-pied de la politique que nous n'avions cessé de défendre devant nos électeurs." "La campagne de Benoît Hamon a confirmé l'intention de rompre avec cette mandature et de fédérer tout ce qu'elle compte d'opposants à la majorité sortante", poursuit la tribune. "Cette stratégie ne permettra pas de définir un programme crédible de gouvernement pour la fin mai".

Ces nouveaux "frondeurs" estiment aussi que "la candidature d'Emmanuel Macron peut rassembler largement les Français au-delà de clivages ressentis comme de plus en plus inopérants". Avant de continuer : "Elle marque une rupture générationnelle et son projet ambitieux et crédible représente l'espoir d'un renouveau politique dans lequel le social-réformisme a toute sa place. C'est à la construction d'une nouvelle alliance européenne et réformiste, autour d'Emmanuel Macron, que nous appelons en tant que socialistes".

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !