Une semaine après Pfizer et BioNTech, le laboratoire Moderna annonce une efficacité de 94,5% pour son vaccin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Une semaine après Pfizer et BioNTech, le laboratoire Moderna annonce une efficacité de 94,5% pour son vaccin
©NOEL CELIS / AFP

Vaccination

Une semaine après Pfizer et BioNTech, le laboratoire Moderna annonce une efficacité de 94,5% pour son vaccin

Ce lundi 16 novembre, la société américaine Moderna a présenté le premier chiffre de son candidat vaccin contre le Covid-19 après les premières phases de test.

Vous l'attendez tous et les entreprises de biotechnologies sont sur les starting-blocks. Aujourd'hui c'est la société Moderna qui a annoncé que son candidat vaccin était efficace à 94,5% contre le Covid-19. La semaine dernière l'alliance Pfizer-BioNTech avait déjà annoncé des résultats comaprables avec une efficacité de 90 %. Le chiffre présenté montre qu'avec un tel vaccin il est possible de réduire de 94,5 % le risque de tomber malade. Si cette efficacité est avérée, le vaccin deviendrait l'un des plus efficace comparable à celui de la rougeole efficace à 97% en deux doses, selon les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC). 

Durant l'expérimentation avec plus de 30 000 participants, aucune personne infecté par le virus n'a eu de symptomes graves avec le vaccin contre 11 dans le groupe placebo, selon le communiqué de Moderna. Concernant les effets secondaires, 9 à 10 % des vaccinés ont ressenti une certaine fatigue, des courbatures ou une rougeur autour du point d'injection après l'injection de la première dose. Pour Stéphane Bancel, patron de Moderna "C'est un moment charnière dans le développement de notre candidat vaccin contre le Covid-19", "Cette analyse intérimaire positive issue de notre essai de phase 3 nous donne les premières indications cliniques que notre vaccin peut prévenir la maladie du Covid-19, y compris la forme grave". Moderna prévoit de demander une autorisation de mise sur le marché "dans les prochaines semaines" aux Etats-Unis.

Les Echos

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !