Une nouvelle "victime de Tariq Ramadan" signalée à un procureur fédéral américain | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Une nouvelle "victime de Tariq Ramadan" signalée à un procureur fédéral américain
©MEHDI FEDOUACH / AFP

Accusation

Une nouvelle "victime de Tariq Ramadan" signalée à un procureur fédéral américain

Une avocate américaine a annoncé sur Facebook qu'elle a, jeudi, signalé une victime présumée de Tariq Ramadan à un procureur fédéral des Etats-Unis.

Les accusations de viol auxquelles fait face Tariq Ramadan en France vont-elles avoir leur pendant outre-Atlantique ? C'est possible, puisqu'une avocate américaine, Me Rabia Chaudry, explique avoir signalé "une victime de Tariq Ramadan" à un procureur fédéral des Etats-Unis. "Je devine qu'il y aura une suite", a écrit l'avocate, qui a précisé : "Je partage ce message pour que les autres dans ce cas ne pensent pas être isolés". Aucun détail n'a été donné sur la nature de l'agression présumée, dans ce message qui reste assez mystérieux.

"Ce n'est pas une vaste conspiration internationale. Ce n'est pas non plus la façon dont des gens sont condamnés à tort. Les personnes condamnées injustement ne sont pas accusées de multiples crimes similaires dans différents pays", écrit l'avocate. "Je sais que c'est dur pour notre communauté, mais ça ne nous sert à rien de faire l'autruche. Il passera certainement quelques temps en prison, et ce sera probablement juste", ajoute-t-elle.

Me Chaudry n'est pas une inconnue : spécialiste des cas difficiles, elle a été rendue célèbre aux Etats-Unis pour son implication dans l'affaire du meurtre de la lycéenne Hae Min Lee, un dossier vieux de ving ans.

L'avocate dit prévoir des difficultés à venir, le système judiciaire américain est plus dur que le français, explique-t-elle. En l'absence de juge d'instruction, les enquêtes pour viols "effectuées après le rapport de police ne sont montrées au procureur qu'avec un dossier comportant des preuves et des allégations très complètes", écrit Marianne. "La victime présentée par Me Rabia Chaudry doit donc avoir présenté un rapport solide au procureur", estime le magazine.

Ce sera à l'Etat, représenté par ce procureur, de décider des éventuelles charges contre Tariq Ramadan, actuellement en détention provisoire à Fleury-Mérogis. Il est incarcéré pour viols, qui auraient été commis le 9 octobre 2009 et entre mars et avril 2012. 

Lu dans Marianne

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !