Une large majorité de Français est contre l'idée d'un revenu universel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Une large majorité de Français est contre l'idée d'un revenu universel
©Reuters

Pas emballés

Une large majorité de Français est contre l'idée d'un revenu universel

Selon un sondage Odoxa publié aujourd'hui, 64% des personnes interrogées estiment même qu'il créerait une société d'"assistés".

Les Français pas franchement emballés par l’idée d'un revenu universel. Selon un sondage Odoxa publié aujourd'hui, et réalisé pour BFM Business, Challenges et Aviva assurances, une majorité d'entre eux estiment même qu'il créerait une société d'"assistés". A la question "que pensez-vous du revenu universel, qui consisterait à attribuer à tous les Français, sans condition de ressource et qu'ils travaillent ou non un revenu à vie compris entre 500 et 1.000 euros par mois", 59% des personnes interrogées estiment que ce ne serait pas une "bonne" mesure, 62% qu'elle ne serait pas "juste" et 67% pas "réaliste".

Pour 64% des personnes interrogées, le revenu universel à vie "créerait une société d'assistés". Par ailleurs, 62% s’inquiètent des répercussions économiques et jugent que cette mesure éventuelle aurait un coût "exorbitant" pour la société. 64% des personnes interrogées considèrent qu'une telle mesure "incitera les Français à ne plus travailler et à se contenter de leur revenu universel". Enfin,  85% pensent qu'eux-mêmes travailleront "tout de même pour gagner plus d'argent parce qu'ils ne s'imaginent pas ne pas travailler".

Pour les Français, cette mesure serait clairement marquée politiquement : elle est perçue par 60% des personnes interrogées comme étant une idée de la gauche. Elle est pourtant avancée par différents responsables politiques, de droite comme de gauche, et plusieurs candidats aux primaires. Manuel Valls avait également évoqué l'idée.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !