Une députée En Marche aurait mordu un chauffeur de taxi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Une députée En Marche aurait mordu un chauffeur de taxi
©Thomas SAMSON / AFP

Du mordant

Une députée En Marche aurait mordu un chauffeur de taxi

Selon "Le Canard enchaîné", Laëtitia Avia, citée en exemple par Edouard Philippe ce mardi, aurait récemment eu une curieuse altercation.

Ce mardi, Laëtitia Avia, députée LREM de 33 ans, ancienne élève de Sciences Po après avoir grandi en Seine-Saint-Denis, était citée en exemple par Edouard Philippe lors de son discours de politique générale. Mais ce n'est pas pour son brillant CV et son parcours fulgurant qu'elle fait parler d'elle aujourd'hui. Selon des informations du Canard enchaîné, la jeune parlementaire aurait eu récemment une altercation avec un chauffeur de taxi. Une querelle qui se serait terminée…par une morsure.

D'après le journal satirique, la scène s'est déroulée vendredi dernier, à Saint-Mandé, une banlieue cossue de la région parisienne. Aux alentours de 23h30, des policiers municipaux sont appelés pour une altercation entre un chauffeur de taxi et une jeune femme. "La cliente du taxi, sur un ton condescendant, nous annonce verbalement son identité ainsi que sa qualité de parlementaire", déclarent les forces de l'ordre. La parlementaire aurait souhaitait payer sa course – de 12€ - en carte bancaire mais le terminal du véhicule ne fonctionnait pas.

Le ton se serait envenimé. Et celle qui était surnommée "l'Inconnue" par ses adversaires durant les législatives aurait alors tout bonnement mordu le conducteur à l'épaule pour qu'il s'arrête. "Fait qu'elle reconnaît devant nous" note les policiers. Une version rejetée par la parlementaire qui affirme l'avoir "attrapé par l'épaule", soulignant avoir eu "très peur".

L'affaire a tout de même nécessité "quarante-cinq minutes de négociations", indiquent les policiers. Les 12 euros ont finalement été payés mais l'affaire s'est terminée au commissariat de Vincennes. Laëtitia Avia "a porté plainte pour séquestration, et lui pour coups et blessures", rapporte le Canard enchaîné.

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !