Un tiers des Français n'a pas entendu parler des départementales (et n'a aucune idée de leur utilité) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Un tiers des Français n'a pas entendu parler des départementales (et n'a aucune idée de leur utilité)
©

Dans quel Etat j'erre ?

Un tiers des Français n'a pas entendu parler des départementales (et n'a aucune idée de leur utilité)

A un mois du premier tour, 33% des Français n’a pas entendu parler de l’organisation des élections départementales, ni d’ailleurs ne sait bien en quoi elles consistent, selon un sondage Odoxa pour iTélé.

Voila qui laisse présager une abstention forte : à trois semaines du premier tour des élections départementales, un tiers des sondés et plus d’un jeune sur deux âgé de 18 à 34 ans n’a aucune idée de leur date.

Cette ignorance est fortement liée à l'âge des sondés : 9% auprès des plus de 65 ans, 29% auprès des 50-64ans, 36% auprès des 35-49 ans, 51% auprès des 25-34 ans et 56% auprès des 18-24 ans.

En moyenne, 33% n’a donc pas entendu parler de l’organisation de ces élections, dont le premier tour aura lieu le 22 mars prochain. Effet de conséquence : ils ne savent pas non plus en quoi elles consistent ou à quoi elles servent.

Ce sondage montre aussi que le potentiel de vote FN est très important. Le arti  "mord" toujours bien plus sur le vote de droite (et l’abstention) que sur le vote de gauche, observe Odoxa. 33% des sondés envisagent de voter FN (17% "certains" de voter FN et 16% d’électeurs "probables"). Le sondage confirme aussi l’ancrage sociologique à la fois très populaire (39% d’ouvriers) et très jeune du Front national (40% des 18-24 ans).

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 26 et 27 février 2015. Echantillon de 1 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Lu dans Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !