Un professeur stagiaire de 27 ans se suicide après des violences dans son collège | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Un professeur stagiaire de 27 ans se suicide après des violences dans son collège
©Reuters

Crise de l'éducation

Un professeur stagiaire de 27 ans se suicide après des violences dans son collège

Il aurait été poussé à bout par les insultes et le comportement de ses élèves. Un drame qui ravive la crise de l'éducation en France.

L'éducation en France est en crise. Un fait tragique nous le rappelle. Vincent, 27 ans, enseignant stagiaire dans un collège de Toulouse, s'est suicidé. Selon sa famille et ses collègues, il aurait été poussé à bout par les comportements anti-sociaux de ses élèves, et par le manque de soutien. Les enseignants de plusieurs collèges de Toulouse ont cessé le travail en protestation aux conditions de ces établissements : incivilité des élèves, indiscipline, insubordination, insultes. 

L'enseignant était plongé dans des conditions difficiles depuis des mois, jour après jour, et avait demandé des soutiens, et ne les avait pas obtenus. Pourtant lui et ses collègues tiraient la sonnette d'alarme depuis plusieurs mois. "Il a été confronté à des injures, des élèves qui sortent de la classe, qui jettent leurs chaises. Il a été jeté dans l'arène", témoigne sa soeur. Le rectorat répond que ce collège n'est pas classé dans les établissements "à problème" et que les violences scolaires ne sont pas spécialement en recrudescence. Une réponse qui ne sera peut être pas de nature à rassurer la famille et les collègues de Vincent. 

France Bleu

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !