Près d’un jeune sur cinq ne condamne pas fermement l’assassin de Samuel Paty selon un sondage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Religion
Samuel Paty
Samuel Paty
©BERTRAND GUAY / AFP

Terrorisme

Près d’un jeune sur cinq ne condamne pas fermement l’assassin de Samuel Paty selon un sondage

56% des jeunes musulmans partagent cet avis

A la demande de Marianne, l’IFOP a réalisé une enquête exclusive auprès d’un échantillon de 1014 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 à 30 ans.

L'’assassinat de Samuel Paty est un évènement qui a très largement choqué (85%) et mis en colère (78%) les 18-30 ans. Pour autant, une part substantielle d’entre-eux se désolidarise de la démarche du professeur, voire ne condamne pas fermement l’assassin. 

9% des sondés indiquent ainsi condamner l’auteur du meurtre mais partager certaines de ses motivations (9%), 5% ne le condamnent pas et 9% indiquent que cela les laisse indifférent.

Plus d’un jeune sur cinq estime par ailleurs que Samuel Paty a eu tort de montrer les caricatures car cela constituait une provocation inutile (22%). Une opinion qui est même partagée majoritairement par les jeunes musulmans (56%).

 14% des jeunes estiment que derrière un objectif d’illustrer la liberté d’expression, cette initiative relevait en fait d’une démarche islamophobe (14%).

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !