Un hommage national pour Christophe de Margerie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Christophe de Margerie.
Christophe de Margerie.
©Reuters

Obsèques

Un hommage national pour Christophe de Margerie

François Hollande, Christine Lagarde, l'émir du Qatar… De nombreuses personnalités sont venues assister aux obsèques du PDG de Total.

L'hommage national au grand capitaine d'industrie. De nombreuses personnalités politiques, du monde économique mais aussi des délégations étrangères étaient présentes lundi matin à l'église Saint Sulpice à Paris pour assister aux obsèques de Christophe de Margerie. Le PDG de total est décédé la semaine dernière après une collision au moment du décollage de son avion avec un chasse-neige en Russie. "La France pleure l'un de ses plus grands dirigeants", a souligné l'un des prêtres officiant pendant la cérémonie.

Un grand portrait de Christophe de Margerie souriant  avait été installé le long des grilles de l'édifice, où des nombreux anonymes, dont des salariés de Total, s'étaient rassemblés. Le convoi funéraire est arrivé peu avant neuf heures suivi par la famille de Christophe de Margerie. Outre le président de la République, François Hollande, son Premier ministre, Manuel Valls, ainsi que des membres du gouvernement comme Bernard Cazeneuve, Michel Sapin ou Fleur Pellerin, étaient présents. La directrice générale du FMI, Christine Lagarde est également venue assister aux obsèques.

Parmi les politiques, Bernard Kouchner, Jean-Louis Borloo ou encore Harlem Désir ont tenu à rendre un dernier hommage à l'homme d'affaires. Le monde économique était aussi fortement représenté avec Thierry Desmarest, ancien PDG de Total redevenu patron du groupe pétrolier la semaine dernière après le décès de Christophe de Margerie, mais aussi Pierre Gattaz, le patron du Medef ou Thierry Breton, PDG d'Atos. A leurs côtés, preuve de l'influence de Christophe de Margerie dans le monde, de nombreuses personnalités étrangères, comme l'émir du Qatar en personne se sont également rendues à Saint-Sulpice. La Russie, dont le PDG de Total "était un vrai ami", selon les mots de Vladimir Poutine, était représentée par son ambassadeur. 

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !