Un détenu à la prison de Grasse détruit les murs de sa cellule... deux fois | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Un détenu à la prison de Grasse détruit les murs de sa cellule... deux fois
©Valery HACHE / AFP

Gruyère

Un détenu à la prison de Grasse détruit les murs de sa cellule... deux fois

Et pour cause, les murs seraient "en carton" !

Pendant la semaine du 30 juillet, un détenu placé en quartier disciplinaire à la maison d'arrêt de Grasse, en Provence, a détruit à deux reprises les murs de sa cellule afin de passer dans une cellule voisine. Le détenu présenterait un profil psychiatrique "problématique" selon Europe 1. Mais le problème viendrait en fait surtout de vrais défauts de construction des infrastuctures pénitentiaires de la maison d'arrêt de Grasse. Le délégué régional pénitentiaire FO parle d'ailleurs de "murs en carton". La prison n'a pas commenté. Heureusement, cela ne concernerait en fait que les murs entre les cellules, pas ceux donnant sur l'extérieur. Cependant, ce défaut a permis à sept jeunes détenus de traverser successivement les murs de huit cellules pour aller agresser un autre détenu en mai dernier. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !