Un autre meurtre à coups de marteau commis par l'auteur de l'attentat de Liège | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Un autre meurtre à coups de marteau commis par l'auteur de l'attentat de Liège
©ERIC LALMAND / BELGA / AFP

Course macabre

Un autre meurtre à coups de marteau commis par l'auteur de l'attentat de Liège

Le ministre de l'Intérieur belge Jan Jambon a déclaré ce mercredi matin à la radio belge RTL que Benjamin Herman a tué une autre personne dans la cité de On, entre Rochefort et Marche-en-Famenne, quelques heures avant de perpétrer son attaque à Liège.

Ce mardi 29 mai, vers 10h30, une fusillade a eu lieu à l’Est de la Belgique, à Liège, dans le centre de la Cité Ardente. Un homme, Benjamin Herman, a tué par balles deux gardiennes de la paix en service. Le tireur a été abattu par les forces de l'ordre à la suite d’une brève prise d’otage, comme l’a déclaré Catherine Collignon, porte-parole du parquet. Un jeune homme de 22 ans a également été tué et deux autres policiers ont été blessés.

Lle criminel a tué le complice d'un cambriolage à coups de marteau

L'enquête continue dans la cité de On, entre Rochefort et Marche-en-Famenne. Ville d'origine du père de Benjamin Herman, et de quelques uns de ses amis, dont Michael Wilmet. Lundi soir, les deux hommes ont braqué une bijouterie à Rochefort, avant que la situation ne s'aggrave des plus violemment. L'auteur de l'attentat de Liège a alors tué son acolyte à coups de marteau. 

>>> À lire aussi : Attaque terroriste à Liège : la prison, école du crime pour les terroristes

L'arme du crime a, selon le média RTBF, été retrouvé  mardi 29 mai à Liège, dans un véhicule utilisé par Benjamin Herman pour se rendre dans la Cité Ardente. Le dossier fait pour le moment l'objet d'une enquête distincte de la tuerie de Liège et est actuellement à l'instruction du côté du parquet du Luxembourg. Le ministre de l'Intérieur belge Jan Jambon a déclaré ce mercredi matin à la radio belge RTL que Benjamin Herman est bien le meurtrier de son ami. 

L’auteur de la fusillade, Benjamin Herman

Les informations sur l'auteur de la fusillade de Liège se précisent, tout comme ses éventuelles motivations. Incarcéré en 2003, l'individu était en congé pénitentiaire depuis ce lundi. Il n'était pas connu pour des faits de radicalisation jusqu'à présent, mais pour des faits de "vols, de dégradations aux biens publics et de petits trafics de drogue". Ce délinquant notoire a néanmoins profité de quelques heures de liberté orctroyées pour semer la mort, et laisser une ville meurtrie et un pays endeuillé. Cet homme au passé difficile et en rupture avec sa famille était néanmoins considéré comme "marginal", "instable" et "très violent".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !