Un ancien ambassadeur de France en Andorre démissionne et dénonce le racisme du Quai d'Orsay | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Un ancien ambassadeur de France en Andorre démissionne et dénonce le racisme du Quai d'Orsay
©

Accusations

Un ancien ambassadeur de France en Andorre démissionne et dénonce le racisme du Quai d'Orsay

Selon France info, Zaïr Kédadouche a écrit à François Hollande pour dénoncer des comportements racistes et discriminants dont il se dit victime.

Zaïr Kédadouche, ancien ambassadeur de France en Andorre, a décidé de passer à l'action. L'homme a en effet porté plainte pour discriminations au sein du ministère des Affaires étrangères. Selon France Info qui révèle cette affaire ce mardi, celui qui a démissionné de son poste le 1er avril, a écrit à François Hollande pour dénoncer des comportements racistes et discriminants dont il se dit victime. Le Quai d'Orsay n'a pas souhaité faire de commentaire dans l'immédiat.

Il dit avoir rencontré "le racisme le plus abject et ressenti l'humiliation de ne pas faire partie de la même classe sociale" au ministère. Dans une lettre adressée au chef de l'Etat, Zaïr Kédadouche dit démissionner "au nom des valeurs de la République que le Quai d'Orsay a bafouées".

"À ce jour, malgré un discours positif de ma hiérarchie, je n'ai obtenu aucune réparation. C'est une affaire de discrimination qui dépasse largement (son) cas personnel (...) Au Quai, on se tait pour faire carrière, j'ai décidé de parler en le quittant" déclare-t-il.  Zaïr Kédadouche s'était dans un premier temps tourné vers le Défenseur des droits, avant de saisir le procureur de la République. 


"Le racisme social existe encore au Quai d'Orsay" by France Info

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !