L'UMP valide son projet 2012 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
L'UMP valide
son projet 2012
©

Projet cherche candidat

L'UMP valide son projet 2012

Le Conseil national du parti était réuni ce samedi Porte de Versailles pour entériner son projet qui devrait nourrir le programme de son futur candidat.

(Mis à jour le 28 janvier à 17h20)

Le projet UMP a été adopté par 96,37% des militants. 86 295 militants sur 261 000 ont participé à ce vote.

Pas de candidat déclaré mais un projet. A la veille du grand rendez-vous télévisé de Nicolas Sarkozy, le Conseil national de l'UMP se réunit ce samedi pour entériner le projet du parti qui sera vraisemblablement repris par le futur candidat à la présidentielle.

Ce grand rassemblement Porte de Versailles devrait permettre à l'UMP de se faire entendre. Cette semaine, c'est plutôt le candidat socialiste, François Hollande qui était au centre des attentions.

"On n'est pas obligés de se laisser impressionner. Il y a les héros du mois de janvier, les battus du mois de janvier... mais l'élection est en mai. Ma recommandation, c'est que, dans cette période, on soit solide, déterminé, courageux, pugnace", a déclaré cette semaine le chef de l'UMP Jean-François Copé. Il a aussi appelé à la "mobilisation générale" pour "la victoire de Nicolas Sarkozy".

Le "projet à zéro euro", intitulé "Protéger et préparer l'avenir des enfants de France" a été coordonné par Bruno Le Maire en étroite concertation avec Nicolas Sarkozy, qui ne s'est pas encore déclaré officiellement candidat.

Le projet prévoit notamment la fin des 35 heures, la création d'une fiscalité anti-délocalisation et la mise en place d'un code pénal spécifique pour les mineurs.

La Commission nationale d'investiture de l'UMP a également désigné des candidats dans seulement 501 circonscriptions sur 577. Les 76 restantes sont "réservées".

L'UMP ménage le MoDem et les villepinistes. Le parti majoritaire ne présentera pas de candidat face à François Bayrou dans sa 2e circonscription des Pyrénnées-Atlantiques. Jean Lassalle, l'autre député Modem du département sera aussi épargné. François Bayrou dénonce "un petit jeu".

Les villepinistes Jean-Pierre Grand et Marc Bernier n'auront pas de candidats UMP contre eux en juin.

Par ailleurs, seules 28% des investitures ont été accordées à des femmes ce qui devrait monter l'amende du parti pour non-respect de la parité à 4 millions d'euros.

Lu sur le Monde

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !