UMP : Wauquiez veut une présidence par intérim et propose Alliot-Marie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
UMP : Wauquiez veut une présidence par intérim et propose Alliot-Marie
©

Retour vers le futur

UMP : Wauquiez veut une présidence par intérim et propose Alliot-Marie

Lors d'une interview sur France Info, le député de Haute-Loire a demandé au secrétaire générale de l'UMP, de céder sa place le temps de la campagne. Pour le remplace temporairement, il a proposé Michèle Alliot-Marie.

Cette fois, la bataille a commencé. Laurent Wauquiez, fidèle soutien de François Fillon, a de nouveau appelé, lundi, à un départ de Jean-François Copé de la direction de l'UMP, pendant la campagne pour la présidence du parti et a jugé que Michèle Alliot-Marie, "personnalité incontestable", serait "parfaite" pour l'intérim. Elle qui a déjà été présidente du RPR de 1999 à 2002.

Comme les autres soutiens de l'ancien Premier ministre, Valérie Pécresse et Eric Ciotti, dimanche, le maire du Puy-en-Velay, interrogé sur France Info, a estimé que le secrétaire générale de l'UMP devait céder son poste d'ici au congrès de novembre, date à laquelle, les militants arbitreront le duel annoncé entre Copé et Fillon. "Ce n'est pas possible de s'occuper de la neutralité de l'élection et d'être soi-même candidat, a jugé Laurent Wauquiez. C'est une question de morale, d'exemplarité". Ajoutant : "Je fais une proposition toute simple. Prenons pendant cette période une personnalité qui est incontestable au sein de notre mouvement, légitime et qui puisse assurer le bon déroulement de ces élections et l'unité de la famille politique"

Très provoquant, le député de Haute-Loire s'est même étonné " qu'on ait besoin même de discuter de ce sujet". Prenant même exemple, sur le PS lors des primaires pour la présidentielle : "Quand le Parti Socialiste avait eu ses élections, évidemment Martine Aubry avait passé la main pour l'intérim. Les primaires du Parti socialiste se sont déroulées de façon intéressante, et oui, de ce point de vue, ils ont montré l'exemple"

La Commission d'organisation et de contrôle des opérations électorales (Cocoe) de l'UMP, chargée de veiller au bon déroulement de l'élection interne, a imposé une période de "réserve" à la direction du parti pendant la campagne officielle, qui démarre le 5 octobre. L'élection aura lieu les 18 et 25 novembre.

 

Lu sur le Point.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !