Ukraine : le rythme de l'invasion aurait ralenti; négociations à la frontière biélorusse | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Salle de négociations à la frontière avec la Biélorussie
Salle de négociations à la frontière avec la Biélorussie
©Gouvernement Biélorusse sur Twitter

Guerre

Ukraine : le rythme de l'invasion aurait ralenti; négociations à la frontière biélorusse

La Russie dit contrôler l'espace aérien

Environ 368 000 réfugiés auraient fui les combats en Ukraine depuis le début de l'invasion russe. Des négociations vont commener à la frontière entre la Biélorussie et l'Ukraine. La Biélorussie a diffusé sur Twitter une photo de la salle (vide) où doivent se déouler les négociations.

L'Ukraine demande un cessez-le-feu « immédiat » et le retrait des forces russes. Moscou dit vouloir trouver « un accord » pour mettre fin au conflit.

L'armée ukrainienne a indiqué lundi que Moscou avait « ralenti le rythme de l'offensive ».

De son côté, la Russie assure que les civils peuvent quitter « librement » Kiev, la capitale de l'Ukraine.

L'armée russe déclare contrôler la totalité de l'espace aérien ukrainien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !