L'UE sanctionne Bachar Al-Assad | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
L'UE sanctionne
Bachar Al-Assad
©

Syrie

L'UE sanctionne Bachar Al-Assad

L'Union Européenne appuie la décision du président américain, Barack Obama, en sanctionnant le leader du régime syrien.

Après les États-Unis, l’Union Européenne s’est également prononcée en faveur d’une sanction du président syrien. Les Vingt-sept ont alors opté, ce lundi 23 mai, pour une interdiction de visa et un gel des avoirs de Bachar Al-Assad. Une décision prise au moment où le bilan de la répression du mouvement de contestation qui ébranle le régime depuis la mi-mars dépasse les 900 morts, selon l'ONU et des ONG.

Selon le chef de la diplomatie britannique, William Hague, « c’est la bonne chose à faire. » Le régime « doit prendre le chemin de la réforme, pas de la répression ». Son homologue italien, Franco Frattini ajoute qu’il faut « montrer [au régimes syrien, ndlr] que la seule option est de poursuivre les réformes et de cesser la violence. »

Cette prise de position européenne s’inscrit dans la lignée américaine. Le président Barack Obama avait franchi le pas dès mercredi dernier en prévenant le leader syrien qu’il avait le choix entre « diriger la transition ou s’écarter

Bruxelles poursuit son action en décrétant également un embargo sur les armes et en suspendant l'aide au développement européenne. L’UE a aussi annoncé qu'elle accentuait la pression sur son principal allié régional, l'Iran, en raison de son programme nucléaire.

Lu sur l'AFP

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !