UE : plus de 1,25 million de demandes d'asile déposées en 2015 | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Europe
Les démarches formulées par des syriens sont passées du simple au double, avec 362 775 cas.
Les démarches formulées par des syriens sont passées du simple au double, avec 362 775 cas.
©Reuters

Record

UE : plus de 1,25 million de demandes d'asile déposées en 2015

Comme en 2014, l’Allemagne est une nouvelle fois le pays membre de l’UE qui a reçu le plus de demandes (441 800, soit 35,2 % du total).

Selon les chiffres communiqués ce vendredi par l’Office européen de statistiques Eurostat, l'année 2015 a été celle d'un nouveau record du nombre de demandes d'asile. Plus de 1,25 million d'individus, surtout Syriens, Afghans et Irakiens, ont déposé une demande d'asile dans l'UE l'année dernière, soit le plus haut niveau jamais observé. 

Dans un communiqué, Eurostat précise que ce chiffre a plus que doublé en comparaison à l'année 2014, avec une hausse de 123%. Au total, 1 255 600 individus ont demandé l'asile un pays de l'Union européenne, dont 35% en Allemagne.

Les démarches formulées par des syriens sont passées du simple au double. Avec 362 775 cas, ces derniers sont ainsi les plus nombreux demandeurs d'asile de la vague migratoire arrivée sur les côtes européennes en 2015 (29 % du total). Arrivent ensuite les Afghans (178 230, 14 %) puis les Irakiens (121 535, 10 %), ajoute Eurostat.

L’Allemagne est une nouvelle fois le pays membre de l’UE qui a reçu le plus de demandes (441 800, soit 35,2 % du total), devant la Hongrie (174 435, 13,9 %), et la Suède (156 110, 12,4 %). La France a quant à elle reçu 70 570 demandes d’asile (+20 % en un an), soit 5,6 % du total de l’UE.

Lu sur Eurostat

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !