Typhon Haiyan aux Philippines: scènes de désolation, les victimes s'impatientent... | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Typhon Haiyan aux Philippines: scènes de désolation, les victimes s'impatientent...
©

Drame

Typhon Haiyan aux Philippines: scènes de désolation, les victimes s'impatientent...

Les autorités sont incapables de faire un bilan humain et financier de la catastrophe qui touche le pays.

"Les Philippines sont ravagées, c'est un drame absolu" disait un ressortissant philippin en France. Le typhon Haiyan aux Philippines a semé le désastre partout dans le pays. Les survivants attendent l'aide de la communauté internationale et dénoncent sa lenteur. En effet, certains critiquent le manque d'organisation des associations humanitaires. Pendant ce temps, les scènes de pillage se multiplient. Rex Estoperez, porte-parole de l'Autorité nationale de l'Alimentation, a expliqué que les policiers étaient totalement dépassés par les événements.

Cinq jours après le passage du typhon Haiyan, de nombreuses personnes sont sans toit. Elles souhaitent au plus vite la distribution de vivres et d'équipements, jusque là trop insuffisants. "Tout le monde panique. Ils disent qu'il n'y a pas de nourriture, pas d'eau, ils veulent partir d'ici", a indiqué le capitaine Emily Chang, un médecin militaire.

Les vols et les navires humanitaires sont partis mais vont mettre encore plusieurs jours avant d'arriver. L'aide parvient encore au compte-goutte, même si les autorités ont assuré mercredi que toutes les routes avaient désormais été dégagées sur les deux îles les plus touchées. Les autorités ont des difficultés à dresser un bilan provisoire de 10 000 morts mais cela reste hypothétique. Elles parlent également d'un besoin de plusieurs centaines de millions d'euros pour pouvoir reconstruire le pays. L'ONU a lancé mardi un appel aux dons pour 301 millions de dollars (225 millions d'euros), 

L'organisation estime que plus de 11 millions d'habitants, soit plus de 10% de la population du pays, ont été affectés par cette catastrophe, dont 673 000 ont été déplacés. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !