Trump à Davos : "l’Amérique d’abord ne signifie pas l’Amérique seule" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Trump à Davos : "l’Amérique d’abord ne signifie pas l’Amérique seule"
©NICHOLAS KAMM / AFP

Signification

Trump à Davos : "l’Amérique d’abord ne signifie pas l’Amérique seule"

Le président américain a tenté de vanter son pays aux grands investisseurs.

Protectionnisme ? Quel protectionnisme ? A Davos, Donald Trump s'est exprimé devant le grand monde économique. Et celui qui s'est fait élire avec son "America First" a tenté de modérer son discours. "Je ferai toujours passer l’Amérique d’abord, tout comme les dirigeants d’autres pays devraient le faire aussi. Mais l’Amérique d’abord ne signifie pas l’Amérique seule" a-t-il expliqué lors d'une allocution de 15 minutes.

Et si ses tendances protectionnistes inquiètent le monde économique, il a, là encore, tenté de les rassurer. "Nous sommes en faveur du libre-échange, mais il doit être juste, et il doit être réciproque (…) Les Etats-Unis ne fermeront plus les yeux sur les pratiques commerciales inéquitables" a-t-il tranché.

Il en a profité pour vanté son "bilan" et la bonne santé économique des Etats-Unis. "Depuis mon élection, la confiance des affaires est au plus haut. Depuis mon élection nous avons créé 2,4 millions d'emplois, l'optimisme des entreprises bat des records, le taux de chômage est au plus bas" a-t-il martelé. Suffisant pour attirer les nouveaux investisseurs ?

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !