Trois soldats indiens ont été tués lors d’une confrontation militaire avec la Chine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Défense
Trois soldats indiens ont été tués lors d’une confrontation militaire avec la Chine
©STR / AFP

Territoires disputés

Trois soldats indiens ont été tués lors d’une confrontation militaire avec la Chine

Au moins trois soldats indiens ont péri dans une "confrontation violente" avec l'armée chinoise sur la frontière disputée au Ladakh, au nord de l'Inde.

Trois soldats indiens ont été tués lors d’une "confrontation violente" avec l’armée chinoise, selon des informations de la BBC. La Chine a accusé l'Inde d'être responsable de l'incident en ayant franchi à deux reprises la frontière contestée, mais n’a pas publiquement fait état de morts de son côté. Des troupes des deux puissances sont engagées depuis début mai dans plusieurs face-à-face tendus le long de leur frontière commune, principalement dans la région en haute altitude du Ladakh. 

Les autorités indiennes et chinoises affirment vouloir "résoudre pacifiquement" cette crise par la voie diplomatique.

Un porte-parole de l’armée indienne s’est exprimé sur ces incidents : 

"Durant le processus de désescalade en cours dans la vallée de Galwan, une confrontation violente s'est produite la nuit dernière et a fait des victimes des deux côtés. Les pertes de vie du côté indien comptent un officier et deux soldats". 

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Zhao Lijia, a déclaré à la presse que "des troupes indiennes ont gravement violé le 15 juin le consensus bilatéral et franchi la frontière à deux reprises, avant de se livrer à des activités illégales et de provoquer et d'attaquer des soldats chinois, avec pour résultat une grave confrontation physique. La Chine et l'Inde sont d'accord pour continuer à résoudre les problèmes bilatéraux par le dialogue et la consultation. Nous appelons une nouvelle fois l'Inde (...) à maîtriser ses troupes frontalières. Ne franchissez pas la frontière, ne provoquez pas de troubles".

Début mai, des affrontements avaient opposé des militaires des deux pays dans la région du Sikkim (est de l'Inde). Les troupes chinoises avaient également avancé dans des zones considérées par l'Inde comme situées sur son territoire au Ladakh. L’Inde avait alors déployé des renforts dans la région. 

L'Inde et la Chine ont des litiges territoriaux depuis de nombreuses années dans les secteurs du Ladakh et de l'Arunachal Pradesh.

Le dernier conflit ouvert entre la Chine et l’Inde remonte à la guerre de 1962 dans l'Himalaya. Les troupes indiennes s’étaient inclinées face à la Chine. 

BBC

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !