Travail, économie, sécurité, renouveau démocratique, international : Macron a dévoilé les grandes lignes de son programme présidentiel | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Travail, économie, sécurité, renouveau démocratique, international : Macron a dévoilé les grandes lignes de son programme présidentiel
©ERIC FEFERBERG / AFP

Conquérant ?

Travail, économie, sécurité, renouveau démocratique, international : Macron a dévoilé les grandes lignes de son programme présidentiel

Le candidat d'En Marche ! a abordé différents thèmes lors d'une conférence de presse à Paris.

A 53 jours du premier tour de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a levé le voile sur son programme lors d'une conférence de presse. Le candidat d'En Marche a abordé plusieurs thèmes : emploi, Europe, sécurité, éducation entre autres…tout en s'attaquant à ses adversaires, Marine Le Pen et François Fillon en tête.

11h41 : Le candidat promet également que "l'égalité entre les hommes et les femmes deviendra "une cause nationale". Il dit vouloir la faire respecter"dans les nominations, dans les pratiques, dans le suivi de notre vie économique et sociale".

11h32 : Interrogé sur la proportionnelle, une mesure qui n'est pas dans son programme, malgré l'accord avec François Bayrou, l'ancien patron de Bercy indique : "Je ne suis pas favorable à la proportionnelle intégrale, mais à une dose de proportionnelle".

11h21 : Sur l'Europe : "Le couple franco-allemand est le cœur du réacteur. Je propose de restaurer la crédibilité de la France vis-à-vis de l'Allemagne. Nous avons une génération perdue qui n'a connue que le chômage de masse".

11h17 : A propos de la sécurité, Emmanuel Macron a défini "un objectif: lutter contre le terrorisme, contre tous les terrorismes." D'abord "à l'international avec une feuille de route pour construire la paix". Il plaide une hausse de "2% du PIB" pour le budget de la Défense. Sur le plan national "l'embauche de 10.000 policiers" et "de renforcer le renseignement".

11h13: Concernant le sujet des retraites, il explique : "nous irons vers un système universel des retraites" en vertu duquel "un euro dépensé ouvrira les mêmes droits à la retraite. L'illisibilité crée la défiance".

11h11 : Sur le troisième chantier, "la modernisation de l'économie et de la société", Emmanuel Macron souhaite une prime de "15.000 euros sur trois ans pour des emplois-francs destinés aux jeunes issus des quartiers difficiles".

11h10 : A propos du travail, il évoque "un plan inédit pour la formation de nos concitoyens les plus fragiles. Droit universel à l'assurance-chômage, avec des devoirs pour chacun. Plusieurs mesures d'allègement de charge pour les entreprises. J'ai décidé de rétablir les allègements de cotisations sur les heures supplémentaires."

11h08 : L'ancien ministre de l'Economie liste six chantiers fondamentaux : la culture, le travail, la modernisation de l'économie, la sécurité, le renouveau démocratique et l'international. 

11h05 : "Chaque mesure a été choisie au regard du critère de l'efficacité. L'évaluation sera un axe fort de notre politique. Mais également la justice. Nous voulons des responsables qui rendent des comptes."

10h59 : Emmanuel Macron dénonce les programmes "conservateurs ou de régression et de replis" de François Fillon et de Marine Le Pen ainsi que leurs "attaques délibérées" contre "l'Etat de droit".

10h53 : "La présentation de ce projet intervient à un moment important et grave de l'élection présidentielle" débute-il.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !